La Chine et la Grèce : valeur ou tourmente ?

MARKET INSIGHTS : ETE 2015

09/09/2015 - Publié par NATIXIS GLOBAL ASSET MANAGEMENT dans Marché Actions

La Chine et la Grèce : valeur ou tourmente ?

La Grèce, la Chine et la hausse des taux de la Fed génèrent de la volatilité et des opportunités sur les marchés mondiaux. La crise de la dette en Grèce, la frénésie sur le marché boursier chinois, un arrêt de trois heures pour raisons techniques du New York Stock Exchange (NYSE) et un relèvement imminent des taux de la Fed contribuent largement à l’agitation qui règne cet été sur les marchés mondiaux. Quatre gérants de portefeuille de Natixis Global Asset Management nous livrent leurs points de vue sur les récents événements du marché et l’incidence de ces derniers sur leurs décisions d’investissement.

 

La Chine et la Grèce : valeur ou tourmente ?

À Harris Associates, nous poursuivons une approche d’investissement « value » à long terme. Nous nous intéressons à l’évolution du PIB mondial sur les cinq à sept prochaines années plutôt que sur les trimestres à venir. De ce point de vue, non seulement le PIB mondial est susceptible d’augmenter, mais les marchés émergents devraient également représenter un plus grand pourcentage du PIB mondial total qu’à l’heure actuelle.

 

Cela dit, je pense qu’actuellement il vaut mieux investir dans des sociétés internationales fortement exposées aux marchés émergents comme la Chine que recourir à des placements directs. Malgré le recul estival des marchés chinois, je ne crois toujours pas qu’il soit moins cher d’investir en direct dans des entreprises chinoises de qualité que dans des entreprises internationales fortement actives en Chine. De plus, nous apprécions la protection juridique et la gouvernance d’entreprise dont nous bénéficions en investissant sur les marchés développés. Je préfère donc acheter, par exemple, une société mondiale de biens de consommation qui exerce une part importante de son activité sur des marchés émergents qu’essayer de trouver une société basée sur un marché émergent et dont l’action se trouve actuellement être bon marché.

 

S’agissant de la Grèce, elle représente une petite partie du PIB de l’Europe. Cela a favorisé une baisse des cours des actions européennes. À Harris, beaucoup de portefeuilles présentent une exposition importante à l’Europe, car nous y voyons des opportunités de valeur. Cette approche vaut pour tout résultat final, qu’il s’agisse d’une sortie de la Grèce de la zone euro ou d’une restructuration de sa dette.

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.

Articles similaires

APRÈS DES NÉGOCIATIONS DIFFICILES, UN AC...

Après des négociations difficiles, un accord concernant la Grèce a été trouvé. En écartant l’hypothèse du GREXIT (sortie de la zone euro), les...

13/08/2015 - Publié par FEDERAL FINANCE GESTION

Actions / Commentaires de marché

FLASH SPÉCIAL : POINT SUR LES MARCHÉS FI...

Pourquoi faut-il profiter d’un marché qui devient irrationnel ?   Ce n’est pas la première fois que le marché connait une volatilité très élevée...

18/02/2016 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS

Actions / Commentaires de marché