La baisse des marchés est une période que l’on regrette souvent

Frederic Plisson, gérant d'Echiquier Major

11/09/2014 - Publié par FINANCIÈRE DE L'ECHIQUIER dans Marché Actions

La baisse des marchés est une période que l’on regrette souvent

L’une des leçons que je retiens des neuf années à la tête de la gestion d’Echiquier Major est que la baisse des marchés, pourtant toujours pénible à vivre, est une période que l’on regrette souvent !
En regardant dans le rétroviseur, j’ai eu la surprise de constater qu’en 2013 (année dont j’ai un souvenir somme toute positif avec une performance de +18,6% de votre fonds), Echiquier Major avait vécu cinq périodes de baisse, chacune d’amplitude de plus de 4%, dont une supérieure à 7% avant l’été. Pour être franc, je ne m’en souvenais pas ! Cela fait relativiser ce que nous vivons cet été… Depuis un plus haut le 10 juin de cette année, votre fonds a vécu sa troisième baisse de l’année, la plus sévère, avec un repli de -7,5%. Les baisses de marché sont, de mon point de vue, révélatrices du degré de conviction que nous avons sur chaque dossier. Est-ce que nous nous réjouirons d’acheter moins cher telle entreprise leader dans un marché  déprécié ? C’est la réflexion décisive que je m’impose avant de choisir d’investir. Un constat : on se pose plus de questions dans les phases de correction des marchés que lors des mouvements de hausse !

Les opérations

Conjoncturelles

Se recentrer sur nos plus fortes convictions et profiter des occasions que nous offre le marché est donc ce que nous avons fait depuis deux mois. Avec des potentiels de hausse reconstitués sur certains des leaders cycliques en particulier, Echiquier Major s’est renforcé en MICHELIN, FAURECIA, ZODIAC et DAIMLER et a ouvert de nouveaux dossiers à l’image de GRIFOLS, FUCHS et AMADEUS. Au contraire, nous avons décidé de vendre QIAGEN pour des raisons de valorisation ainsi que VOLKSWAGEN et CRH pour un manque de conviction. Cette baisse a ainsi été mise à profit pour valider nos convictions, quelles qu’elles soient et surtout, ne pas regretter !
Nous avons récemment confié une partie des capitaux d’Echiquier Major à la société GRIFOLS. La baisse sévère (-17%) subie par le titre après un deuxième trimestre faible ne remet pas en cause le leadership et les perspectives de croissance exceptionnelle de cette société espagnole. Cette baisse nous permet, en revanche, de renforcer significativement notre position à bon compte. GRIFOLS est l’un des leaders mondiaux de l’extraction et de la valorisation du plasma : extrait du sang humain, le plasma regorge de protéines diverses qui permettent de traiter un large panel de maladies et de déficiences humaines, comme l’hémophilie ou les immunodéficiences. Les progrès dans le diagnostic de ces maladies et à plus long terme, la valorisation de nouvelles protéines permettent de projeter une croissance de 6 à 8% sur très longue période. Très bien positionnée sur un marché concentré (les trois premiers représentent 60% du marché), GRIFOLS fait, par ailleurs, office de référence dans l’industrie pour sa gestion opérationnelle, source d’économies constantes et de levier sur les marges. Notre travail d’enquête réalisé avec plusieurs experts de l’industrie ainsi que la visite de leurs installations de Barcelone confirment ces éléments. A 18 fois les résultats 2015, ces perspectives fortes semblent mal prises en compte par le marché. GRIFOLS représente 2,75% de votre fonds.

Fondamentales

Dans cette période de taux bas (taux allemand 10 ans en dessous de 1%) et de zones géographiques à plusieurs vitesses, la croissance externe reste un des moteurs de croissance pour les valeurs de votre fonds. Acheter un savoir-faire, accélérer un développement géographique, augmenter sa part de marché locale, les motivations d’une équipe dirigeante de se lancer dans une opération de croissance externe souvent consommatrice de temps et d’énergie répondent principalement à une opportunité d’extension de son champs d’activité. Ainsi, LINDT, ROCHE, SMITH & NEPHEW, BENETEAU ont déjà annoncé des acquisitions significatives cette année. L’annonce de l’achat de l’américain SafeNet (pour 890 M$) par le leader de la sécurité numérique GEMALTO, répond à ces objectifs. Spécialisé dans l’offre de sécurité sur les réseaux, SafeNet (chiffre d’affaires de 370 M$, croissance de 10% par an) complète l’offre de GEMALTO qui s’arrêtait à la sécurité des accès aux réseaux et permet aussi une augmentation significative des activités de services souvent plus récurrents et mieux margés. La société cible doit être bien connue (travail en amont sur les responsabilités managériales) et complémentaire (synergies). Comme les risques d’exécution sont toujours importants dans ces opérations, il est rassurant de savoir que GEMALTO connait bien la cible. Déjà, il y a sept ans, l’entreprise avait regardé SafeNet qui finalement avait été rachetée par un fonds privé plus agressif sur le prix. Avec cette offre unique (le seul acteur à pouvoir couvrir les deux côtés de la chaîne sécuritaire), GEMALTO (2,8% du fonds) est, aujourd’hui, en mesure de relever son objectif de résultat d’exploitation prévu en  2017. L’annonce de l’acquisition de SafeNet par GEMALTO est donc une bonne nouvelle.

Stratégie d’investissement

Quel que soit le contexte économique, sélectionner, faire confiance et accompagner les équipes dirigeantes des leaders européens dans la recherche de la croissance partout dans le monde, tout cela à des prix raisonnables, reste la préoccupation quotidienne de votre équipe de gestion.

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
ECHIQUIER MAJOR FINANCIÈRE DE L'ECHIQUIER Frédéric PLISSON / Jean-Charles BELVO Actions Europe 1 034.55 M€ -8.90 % -10.38 %

Articles similaires

C'EST LE MOMENT DE REVENIR SUR LES PETITES...

Entre décembre 2013 et fin juillet 2014, l'indice Russell 2000 des petites capitalisations américaines a sous-performé l'indice S&P 500 des...

30/09/2014 - Publié par AXA INVESTMENT MANAGERS

Actions / Avis d'experts

15 VOEUX POUR 2015

Nous avions pris la semaine dernière notre plume pour cet exercice incontournable et passionnant : établir les prévisions de l’année qui démarre...

19/01/2015 - Publié par HERMITAGE GESTION PRIVÉE

Actions / Avis d'experts