L'économie américaine flirte avec la récession

20/07/2012 - Publié par PETERCAM MANAGEMENT SERVICES dans Marché Allocations d'actifs

L'économie américaine flirte avec la récession

L'économie américaine est à nouveau clairement en phase de ralentissement depuis quelques mois. Les indicateurs avancés ont plongé, la création d'emplois a connu quelques ratés et les ventes de détail ont diminué. À en croire ces mêmes indicateurs avancés, la croissance économique serait passée sous la barre de 1 % et resterait orientée à la baisse. Une nouvelle récession s'approche donc dangereusement.

 

Si l'économie américaine avait opéré un solide redressement mi-2009 sous l'impulsion de puissantes mesures de relance budgétaires et monétaires, la majeure partie de cette impulsion a toutefois disparu depuis la mi-2010. Depuis, l'économie est repassée en mode ralentissement, révélant une croissance sous-jacente très maigre sans stimuli. Les décideurs politiques ont dès lors déjà été contraints à plusieurs reprises d'administrer des incitants supplémentaires à l'économie et la question de la nécessité de prendre de nouvelles mesures se pose à nouveau aujourd'hui. Pourtant, l'économie semble en meilleure santé qu'il y a quelques années. Le mécanisme des crédits s'est progressivement redressé - les octrois de crédits augmentent à nouveau clairement - et le marché de l'immobilier voit enfin le bout du tunnel avec une reprise de l'activité de construction et même une hausse des prix des maisons. La situation économique est certes encore loin d'être normalisée, mais il s'agit là assurément de deux facteurs négatifs importants de ces dernières années qui disparaissent.

 

Face à ces facteurs positifs, le secteur privé doit par contre toujours réduire sensiblement son endettement, ce qui freine structurellement la reprise. À cela s'ajoutent encore aujourd'hui deux sources importantes d'incertitude. D'une part la persistance de la crise de l'euro qui touche indirectement la confiance des entrepreneurs américains. D'autre part (et c'est bien plus important) la politique budgétaire. Au vu de la législation actuelle, la politique budgétaire devra être durcie de manière spectaculaire début 2013, à hauteur de 3,5 à 5% du PIB selon les estimations. Alors que l'économie américaine a déjà très peu de chances de garder la tête hors de l’eau sans stimuli, elle ne pourra à coup sûr pas résister à un durcissement de la politique. Pareil coup budgétaire plongerait immédiatement l'économie dans la récession. Dans des conditions normales, le gouvernement reporterait tout simplement cet ajustement de politique. Mais la situation politique suscite une grande incertitude à ce sujet. À l'approche des élections de novembre, le processus décisionnel politique est en effet figé. Ce n’est qu’après cette échéance que les responsables s’attelleront à trouver un compromis quant à la politique budgétaire, mais le rappel pénible de l'incroyable débat sur le relèvement du plafond de la dette l'été dernier soulève plus particulièrement des doutes quant à une issue positive de cette discussion politique. Face à une telle incertitude, les entrepreneurs restent plus que jamais attentistes, ce qui mine l'activité économique.

 

Avec la politique budgétaire au point mort, les regards se tournent surtout vers la Fed qui a prolongé récemment son opération Twist pour tenter de faire baisser les taux à long terme. Un nouveau tour d'assouplissement quantitatif (QE3) n'est pas à l'ordre du jour pour le moment, mais reviendra très certainement sur la table en septembre en cas de nouvelle détérioration des indicateurs économiques. Malheureusement, ce QE3 ne devrait pas non plus apporter de solution miracle quand on sait que le QE2 a déjà été nettement moins efficace que le QE1. En tout état de cause, les perspectives pour l'économie américaine restent donc très maigres et les risques à la baisse importants.

Articles similaires

LE PÉTROLE EST PRIS ENTRE 2 FEUX

LA CITATION DE LA SEMAINE   « Ce n’est pas tant que des temps difficiles arrivent ; le changement qu’on observe est essentiellement que les...

09/05/2016 - Publié par ACTIS ASSET MANAGEMENT

Allocations d'actifs / Commentaires de marché

HERMITAGE GESTION PRIVÉE : QUELLES PERSPE...

Quelles perspectives pour les marchés financiers dans un environnement de taux négatifs et deux mois après le Brexit ? Tout d’abord, nous...

31/08/2016 - Publié par HERMITAGE GESTION PRIVÉE

Allocations d'actifs / Commentaires de marché