Inquiétudes autour des banques européennes

Par Camille Barbier, Directeur des gestions – 15 février 2016

15/02/2016 - Publié par ECOFI INVESTISSEMENTS dans Marché Allocations d'actifs

Inquiétudes autour des banques européennes

Avec la fermeture du marché chinois et l’absence de statistiques économiques majeures, nous aurions pu nous attendre à une semaine plus calme pour les investisseurs. Au contraire, les marchés ont accéléré leur baisse, perdant jusqu’à 7% au cours de la semaine pour l’EuroStoxx 50. La semaine se termine en baisse de 4,28% pour l’EuroStoxx 50 et de -0,81% pour le S&P 500.

Cette baisse, en l’absence d’éléments nouveaux, illustre le caractère auto-réalisateur et passablement exagéré des mouvements de marché actuel. Comme nous le répétons depuis maintenant un certain temps, la stratégie des banques centrales depuis la crise de 2008 - qui consiste à augmenter la liquidité mondiale - conduit les marchés à subir davantage de volatilité et ainsi à accentuer les excès (dans un sens comme dans l’autre d’ailleurs). Les craintes des investisseurs ont commencé début janvier avec la chute des marchés chinois et la publication de mauvais indicateurs. La correction s’est poursuivie avec le sentiment que le ralentissement du n°2 (la Chine) était en train de contaminer le n°1 (les Etats-Unis) avec la publication de statistiques américaines en demi-teinte début février.

La semaine passée, les motifs d’inquiétudes des investisseurs ont été centrés sur les banques européennes. Rien de nouveau pourtant. Certes, investir en actions de banques européennes ne semble pas très attractif. Le relèvement continu des exigences en capital réduit la rentabilité de celui-ci en même temps qu’il fait planer le risque d’augmentation de capital. La politique agressive de taux négatif de la Banque centrale européenne constitue en quelque sorte une taxe sur le secteur bancaire et la menace digitale fait craindre des pertes de part de marché pour les acteurs traditionnels. A ces menaces viennent s’ajouter les craintes sur le bilan des banques italiennes (le montant des créances douteuses est évalué à 200 milliards d’euros) ainsi que la question de l’exposition des banques européennes au secteur de l’énergie. Les banques ont continué à communiquer sur ce sujet, comme BNP Paribas qui a présenté une exposition de 26 milliards d’euros au secteur, dont seulement 1% classé en créances douteuses. Cela n’a rien changé : malgré un résultat positif de 7,3 milliards d’euros, l’action a chuté de 5% la semaine dernière.

Les investisseurs n’ont pas confiance dans les déclarations des banques. La crise de 2008 est encore dans toutes les mémoires avec les déclarations rassurantes des dirigeants bancaires de l’époque. L’exemple de la semaine dernière concernant Deutsche Bank est à ce titre illustrant. John Cryan, le dirigeant de la banque allemande, après avoir annoncé une perte de 6,8 milliards d’euros pour 2015 a déclaré que la banque restait « solide comme un roc ». Les investisseurs se sont souvenus que cette même phrase avait été prononcée par Alan Schwartz, le patron de Bear Stearns en 2008 quelque mois avant le sauvetage de la faillite par JPMorgan…

 

Rendez-vous lundi prochain…

 

Source : Ecofi Investissements, au 12 février 2016

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Document non contractuel. Le présent document contient des éléments d’information, des opinions et des données chiffrées qu’Ecofi Investissements considère comme exacts ou fondés au jour de leur établissement en fonction du contexte économique, financier ou boursier du moment. Il est produit à titre d’information uniquement et ne constitue pas une recommandation d’investissement personnalisée.

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
ECOFI ENJEUX FUTURS ECOFI INVESTISSEMENTS Olivier PLAISANT Actions Monde 51.23 M€ -1.69 % -2.44 %

Articles similaires

HERMITAGE GESTION PRIVÉE : QUELLES PERSPE...

Quelles perspectives pour les marchés financiers dans un environnement de taux négatifs et deux mois après le Brexit ? Tout d’abord, nous...

31/08/2016 - Publié par HERMITAGE GESTION PRIVÉE

Allocations d'actifs / Commentaires de marché

ENTHECA FINANCE : UN DÉBUT DE MOIS POSITI...

Le mois de septembre débute positivement sur les marchés. Pourtant, les statistiques en zone euro sont ressorties en demi-teinte, avec des données...

06/09/2016 - Publié par ENTHECA FINANCE

Allocations d'actifs / Commentaires de marché