INFLATION, UNE OPPORTUNITE POUR 2017 ?

Comme attendu, l’inflation accélère en cette fin d’année, une tendance qui devrait se renforcer notamment avec l’élection de Donald Trump.

29/11/2016 - Publié par CPR ASSET MANAGEMENT dans Marché Allocations d'actifs

INFLATION, UNE OPPORTUNITE POUR 2017 ?

Après plusieurs années difficiles, 2016 marque enfin une remontée de fond de l’inflation, une hausse qui s’appuie sur une réelle amélioration économique au sein des pays développés, tout particulièrement aux Etats-Unis. Les anticipations d’inflation à 5 ans ou 10 ans ont entamé un mouvement haussier mais restent à des niveaux encore inférieurs aux niveaux ciblés par les banques centrales, aussi la classe d’actif a retrouvé un attrait certain avec de réels perspectives en 2017...

 

Le pétrole s’est stabilisé

La récente faiblesse de l’inflation était principalement due aux prix des matières premières, et plus particulièrement du pétrole qui est tombé à des niveaux historiquement bas. La remontée vers les 40/50$ du baril a été salutaire pour tout le monde et naturellement propice à une remontée de l’inflation. Toutefois, rappelons que le problème principal reste une offre qui est toujours supérieure à la demande et tant que l’équilibre ne sera pas atteint, il restera des risques de nouvelles tensions baissières. Mais la possibilité d’un pétrole trop bas, avec des plus bas records à 26$ le baril comme en début d’année, semble s’éloigner. En effet, les récentes annonces une limitation de la production, notamment suite à la réunion d’Alger, démontrent le souhait des pays producteurs de stabiliser des prix du baril à des niveaux moins pénalisant. Aussi l’inflation devrait encore profiter d’un effet de base lié à des prix du pétrole plus élevés.

 

Les Etats-Unis, en avance dans le cycle économique…

Les Etats-Unis sont clairement la zone où le retour de l’inflation est le plus palpable. Selon divers économistes, le pays renoue avec le plein emploi avec un taux de chômage désormais inférieur à 5%. Mais l’inflexion à noter est surtout du côté des salaires où l’on observe enfin une accélération [graphe cicontre] après des années de stagnation, ce qui confirme les sondages du début d’année où le nombre d’entreprises envisageant une revalorisation des salaires avait significativement augmenté. Cet avancement dans le cycle économique laisse présager que l’inflation suivra de façon plus marquée la tendance haussière, sans parler de l’effet de base lié au pétrole.

 

 

… et Trumpflation

La récente élection de Donald Trump au poste de Président des Etats-Unis apporte un certain flou sur les perspectives économiques tant il est difficile de juger de la réalité de son programme. Toutefois, il a annoncé durant sa campagne soutenir la croissance via des réductions des impôts et une augmentation des dépenses gouvernementales, notamment dans les infrastructure. Compte-tenu de l’état du cycle américain, les effets attendus sont une augmentation du PIB, une remontée des taux et surtout une accélération de l’inflation en comparaison au programme d’Hilary Clinton. Ces éléments ne prennent pas en compte d’éventuelles politiques protectionnistes qui auraient pour conséquence une remontée des prix des biens de consommation sur le territoire américain. Sur la base de ces constatations, les Etats-Unis offrent encore un fort potentiel de remontée de l’inflation au cours des prochains mois.

 

Des opportunités en Europe

Le cas de l’Europe et plus particulièrement de la zone euro diffère de celui des Etats-Unis, tout d’abord en raison d’un retard de cycle économique et des risques politiques propres à la zone (impacts du Brexit, élections à venir…). Toutefois, rappelons que la zone a renoué avec la croissance et que les risques de récession restent faibles.

 

 

 

Naturellement, il ne faut pas oublier de souligner le facteur pétrole qui reste également positif pour l’économie locale et qui impacte également l’inflation. Par ailleurs, la BCE continue d’afficher un soutien sans faille à l’économie et continuera de promouvoir une politique monétaire propice à l’inflation dans la zone. Enfin, les niveaux d’anticipation d’inflation de la zone euro restent particulièrement bas, notamment face à l’inflation US, ce qui en fait un actif peu cher en absolu et en relatif, tout particulièrement dans un environnement qui commence à esquisser un début de normalisation monétaire.

 

Conclusion

L’environnement actuel est, de notre point de vue, propice à une remontée de l’inflation qui pourrait même être assez rapide si les grandes craintes actuelles continuaient de s’atténuer significativement, une vision plus claire des actions de Donald Trump et les élections européennes. Géographiquement, les Etats-Unis conserve le meilleur potentiel du fait de son cycle avancé par rapport à l’Europe d’autant que la FED reste accommodante même dans la normalisation de sa politique monétaire. Néanmoins la zone euro n’est pas à exclure en raison de niveaux particulièrement attrayants, outre les effets de base temporaires liés au pétrole.

 

Quel positionnement choisir ?

Deux solutions s’offrent pour profiter d’une hausse de l’inflation, l’achat de breakevens (inflation pure désensibilisée de l’effet taux) ou les taux réels (position longue sur les obligations indexées sur l’inflation). Sur cette dernière classe d’actif, le potentiel de baisse des taux nous semble désormais très faible tant aux EtatsUnis avec la normalisation progressive de la politique monétaire de la Fed, qu’en Europe où les taux sont à des niveaux planchers, Mario Draghi ayant signifié qu’il n’anticipait plus de nouvelles baisses. A long terme, l’environnement sera plus propice à un cycle de hausses des taux, favorable aux taux réels, aussi nous continuons de privilégier un positionnement sur les breakevens. CPR Focus Inflation est idéalement positionné pour profiter de ces 2 tendances d’inflation avec son approche de portage pur inflation, couvert du risque de taux. Le produit permet ainsi de bénéficier des hausses des anticipations d’inflation soit comme source de diversification de performance ou comme un hedge contre l’inflation.

 

 

Information 

Le présent document, donné à titre d’information, est destiné exclusivement aux journalistes et professionnels de la presse e t des médias. Les informations sont fournies dans le seul but de permettre aux journalistes et professionnels de la presse et des médias d’avoir une vue d’ensemble, et ce quel que soit l’usage qu’ils en font, qui relève exclusivement de l’indépendance éditoriale et pour lequel CPR AM décline toute responsabilité. Ce document ne saurait constituer une publicité, ni une offre d’achat ou de vente. Il n’engage pas la responsabilité de CPR Asset Management. Les performances passées ne sont pas constantes dans le temps et ne sont donc pas un indicateur fiable des performances futures.

 

A propos de CPR Asset Management 

CPR AM est une société spécialisée en gestion, agréée AMF, filiale autonome à 100% d’Amundi. CPR AM se consacre exclusivement au métier de la gestion pour compte de tiers (institutionnels, entreprises, assurances, banques privées, gérants de fonds et professionnels du patrimoine). CPR AM couvre les principales classes d’actifs (actions, convertibles, diversifiés, taux et crédit).

 

CPR AM en chiffres (fin septembre 2016) 

Plus de 38 milliards d'actifs gérés

106 collaborateurs dont plus d’un tiers dédié à la gestion

 

CPR Asset Management, Société anonyme au capital de 53 445 705 € - Société de gestion de portefeuille agréée par l'AMF n° GP 01-056 - 90 boulevard Pasteur, 75015 Paris - France – 399 392 141 RCS Paris.

Pour en savoir plus : www.cpr-am.com

 

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.

Articles similaires

MARCHÉ DES ACTIONS ZONE EURO : SORTEZ COU...

La période récente a été marquée par un net regain de volatilité, lequel a particulièrement impacté les marchés actions. En dépit du soutien de la...

19/05/2016 - Publié par CPR ASSET MANAGEMENT

Allocations d'actifs / Avis d'experts

TRUMP VEUT CASSER LA BARACK

Pendant très longtemps, le libre-échange a été un des piliers de la doxa du Parti Républicain américain. La vision messianique des Etats-Unis, qui...

23/01/2017 - Publié par ECOFI INVESTISSEMENTS

Allocations d'actifs / Avis d'experts