INDICES : bulles sur les forces relatives

19/09/2011 - Publié par OPCVM360 dans Marché Actions

INDICES : bulles sur les forces relatives

Les flux financiers agissent comme des essaims de sauterelles. Comme vous le savez, ces insectes se déplacent en groupe, portent leur dévolu sur un territoire dont elles consomment toutes les ressources, puis, une fois la "terre brûlée", migrent vers d'autres horizons. Retranscrit en langage financier, les algorithmes adoptent des comportements moutonniers, se jettent sur un actif jusqu'à créer des bulles, qui crèvent dès que les programmes se sont repus de surperformance.

 

 

 

Le premier exemple est celui du DAX, qui, lors de la crise de la dette, est devenu un rempart contre les risques de défaut de paiement.

 

Ce comportement assez cartésien a vécu lorsque la crise s'est déplacé de l'économie financière vers l'économie réelle : le DAX est devenu sous-performant dans le krach car l'essaim s'est déplacé vers d'autres horizons.

 

 

 

 

 

 

Où me direz-vous ? Vers les US bien sûr dont vous avez tous pu apprécier l'exceptionnelle vitalité comme si la récession annoncée allait s'arrêter aux frontières du pays. 

 

Le Nasdaq, dont la force relative s'est totalement envolée depuis avril, en ont particulièrement profité. La rationalité de cette migration est par contre bien mystérieuse, les indicateurs macro-économique de l'oncle Sam n'étant pas vraiment plus avantageux que ceux de la plupart des pays européens.

 

Probablement que les algorithmes préfèrent la voix(voie) des US, moins discordante que celles des européens.

 

Ce qui me semble garanti par contre, c'est que l'essaim migrera vers d'autres cieux dès qu'il se sera repu de surperfomance. Qui du timing ? Je pensais que la résistance majeure à 2605 du Nasdaq jouerait son rôle : il n'en a rien été. Peut être la MM 150 ? Ou bien la publication des prochains résultats semestriels ? Mystère...


 

 

CONCLUSION :

Europe et US sont pour l'instant déconnectés par des phénomènes de vases communicants. Ce phénomène ne semble pas tenable dans la durée mais l'inconnu subsiste sur le timing.

Articles similaires

VIX IS BACK !

Retour de la volatilité des marchés Après une reprise des indices boursiers assez forte depuis mi-octobre, on a assisté au moins au niveau...

12/11/2014 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS

Actions / Analystes et économistes

UNE CONSOLIDATION SALUTAIRE

Non, les arbres ne montent pas au ciel. Non, les liquidités massives déversées par la BCE ne peuvent à elles seules entraîner les marchés à la...

05/05/2015 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS

Actions / Analystes et économistes