Hebdo Crédit Octo AM du 29 juillet 2013

30/07/2013 - Publié par OCTO ASSET MANAGEMENT dans Marché Allocations d'actifs

Hebdo Crédit Octo AM du 29 juillet 2013

La semaine aurait pu commencer avec de grandes incertitudes sur le Portugal dont le parti socialiste, en désaccord avec une politique de rigueur trop contraignante, réclamait de nouvelles élections. Une phrase du Président, affirmant son soutien sans faille au Gouvernement, assortie d’un remaniement
ministériel mardi, aura suffi pour se sortir de l’ornière et voir la confiance européenne retrouvée… Confiance que les Portugais méritent d’ailleurs plus que nombre de leurs homologues du Sud, France comprise, tant leurs efforts sont concrets et efficaces pour un rétablissement progressif du pays. Ce n’est pas le cas de la France, l’Italie ou la Grèce dont l’endettement/PIB, publié cette semaine a encore grimpé de quelques points de base, souvent par une baisse du PIB (due principalement à la politique d’austérité massive des gouvernements en place comme en Grèce), et parfois par une hausse des dépenses comme c’est encore le cas en France…


Le Portugal ne représentant plus de danger immédiat pour les portefeuilles, les marchés ont donc poursuivi leur ascension cette semaine, ne prêtant que peu d’attention aux publications intermédiaires de résultats, nombreuses mais sans surprise. Nous noterons simplement les révisions à la baisse de quelques corporates cycliques comme Saint-Gobain, Siemens, Rexel, Nexans ou Pages
Jaunes dues évidemment à une conjoncture difficile. Seul le taux sans risque s’est significativement écarté, les investisseurs lui préférant des actifs plus rémunérateurs, la logique est parfois respectée...


Du côté de l’activité corporate, nous noterons le succès de l’augmentation de capital de Soitec, pour un montant de 71.5M€, qui permet à l’entreprise de refinancer environ la moitié de l’Oceane 2014, le reste devant se faire par l’émission d’une nouvelle océane. Si le marché ne semble plus avoir trop de doutes quant au succès du refinancement, on peut s’étonner que le management n’ait pas profité immédiatement de ce succès pour lancer leur émission obligataire, dans un marché qui plus est plutôt porteur pour ce type d’émissions, ce qui pourrait ne pas durer éternellement…


Nous noterons également la cession envisagée d’une partie de PSA Finance, banque du groupe Peugeot, à Santander. Cette cession serait évidemment bénéfique, tant pour la banque que pour son actionnaire historique. L’un verrait son refinancement largement facilité par Santander (une amélioration du rating serait également probable), l’autre pourrait grâce à cette cession se défaire de la tutelle de l’Etat (qui garantit actuellement les emprunts effectués par PSA Finance) et avancer dans ses négociations avec General Motors (Source : Wall Street Journal). En son temps Fiat avait également vendu au Crédit Agricole 50% de sa filiale Fidis, qui bénéficie aujourd’hui d’un profil et d’un rating biensupérieur à son actionnaire historique (2 crans chez S&P, 4 crans chez Moody’s).

Matthieu Bailly

Octo Asset Management

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
OCTO CREDIT CONVICTIONS OCTO ASSET MANAGEMENT Matthieu BAILLY Obligations Mixtes Moyen Terme 20.04 M€ 3.43 % 2.08 %
OCTO TRESO - CREDIT OCTO ASSET MANAGEMENT Matthieu BAILLY Monétaires Euros 103.76 M€ 0.23 % 0.26 %
OCTO CREDIT COURT TERME OCTO ASSET MANAGEMENT Matthieu BAILLY Obligations Mixtes Court Terme 11.47 M€ 1.75 % 1.11 %

Articles similaires

ENTHECA FINANCE : LES BANQUES CENTRALES RA...

Les banques centrales ont une nouvelle fois été le moteur des marchés financiers. La Banque du Japon a refusé de réduire davantage ses taux...

26/09/2016 - Publié par ENTHECA FINANCE

Allocations d'actifs / Commentaires de marché

360 HIXANCE AM : REBOND DES PLACES EUROPÉ...

Les bourses européennes viennent de retrouver la semaine dernière leur niveau d’avant Brexit, preuve s’il en est que les mouvements de marché...

06/09/2016 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS

Allocations d'actifs / Commentaires de marché