Hebdo Crédit Octo AM du 25 novembre 2013

25/11/2013 - Publié par OCTO ASSET MANAGEMENT dans Marché Obligataire

Hebdo Crédit Octo AM du 25 novembre 2013

Nous avions mentionné la semaine dernière la remarque de Lorenzo Bini Smaghi sur la possibilité d’un QE Européen. Notons que l’idée fait son chemin rapidement puisque de plus en plus de politiques la reprennent à leur compte ; cette semaine Messieurs Montebourg, ministre Français, et Constancio, vice-président de la BCE y sont allés de leur suggestion dans ce sens.

Cependant, deux écueils rendent ce type de politique d’achats d’actifs par la banque centrale difficile à appliquer en Europe, au contraire des Etats-Unis :

  • Le traité de Maëstricht interdit l’achat d’obligations d’Etat par la BCE. (seules les titrisations sont autorisées mais cela a peu d’intérêt vu que les banques se financent déjà bon marché actuellement)

  • La BCE devrait acheter des actifs liquides et de qualité afin de pouvoir les revendre aisément, sans favoriser un pays par rapport à un autre dans son programme. Il devient ici compliqué de justifier qu’une covered portugaise ait la même qualité qu’un  pfandbrief allemand...

Ainsi la politique favorite de la FED est-elle difficile à appliquer en Europe tant que le traité de Maëstricht reste en l’état et que les Euro-Bonds n’existent pas. Le quantitative easing européen n’est pas pour demain...

Chez les souverains nous noterons l ‘évolution rapide des PIIGS qui , au prix de lourds efforts, voient leur situation s’améliorer très rapidement : l’Irlande et l’Espagne peuvent à nouveau emprunter sur les marchés sans aides complémentaires de l'Europe pour leurs banques ; la Grèce arrive au seuil de l’excédent primaire et devient de plus en plus rétive à de nouveaux sacrifices dans ses négociations avec la Troïka ; le Portugal fait lui preuve d’une volonté si ferme et d’un programme si contraignant que la Cour Constitutionnelle casse souvent ses décisions au profit des syndicats. Pour ce dernier, un second plan d’assistance devrait d’ailleurs être discuté prochainement car il ne parvient pas encore à se financer suffisamment sur les marchés.

Côté corporates, l’année touche à sa fin et les nouvelles se raréfient. Seules les émissions primaires continuent à un rythme soutenu : en effet, le contexte de taux bas et d’appétit des investisseurs pour la partie crossover attire de nouveaux corporates, qui n’auraient pas forcément émis il y a quelques années, voire quelques mois... En bons négociants, les banques d’investissement distillent ces émissions afin de ne pas tarir cette manne trop vite, et nous devrions voir des émissions corporates non notées ou BBB/BB jusque mi-décembre au rythme relativement régulier de 4-5 par semaine.

Cette semaine nous noterons les émissions Imerys 7 ans à sw+110, Eurofins Scientific 5 ans à sw+220, ALD International (filiale leasing de SG) 3.5 ans à sw+135, Linea Group  5 ans à sw+292, Trafigura 5 ans à sw+417.

Parmi les nouvelles significatives, nous noterons tout d’abord l’approbation des actionnaires de Nokia pour la cession de l’activité téléphones mobiles à Microsoft. Déjà plus ou moins anticipée dans les niveaux, cette cession devrait être finalisée début 2014.

Signalons également les résultats de Soitec, qui après quelques publications et plans  encourageants ( qui leur ont permis de boucler augmentation de capital et émission obligataire), viennent de publier des chiffres pour le premier semestre assez médiocres : perte opérationnelle courante de 72M€, résultat net de –160M€ (contre 130 au S1 2012), CA en repli de 30%. La trésorerie est de 117M€ à fin septembre 2013 et devrait rester stable d’ici début 2014.

Enfin, nous noterons la poursuite des négociations de PSA avec Dongfeng, qui se heurte à des détails de participations croisées (notamment avec GM) mais voient leurs chances d’aboutir de plus en plus grandes. Faurecia elle pourrait se voir cédée pour 1.5Md€ au Canadien Magna.

Matthieu Bailly

Octo Asset Management

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
OCTO CREDIT CONVICTIONS OCTO ASSET MANAGEMENT Matthieu BAILLY Obligations Mixtes Moyen Terme 20.05 M€ 3.46 % 2.23 %
OCTO TRESO - CREDIT OCTO ASSET MANAGEMENT Matthieu BAILLY Monétaires Euros 103.17 M€ 0.23 % 0.26 %
OCTO CREDIT COURT TERME OCTO ASSET MANAGEMENT Matthieu BAILLY Obligations Mixtes Court Terme 9.51 M€ 1.77 % 1.26 %

Articles similaires

DETTE SOUVERAINE : QE OR NOT QE ?

L’orientation des marchés de taux en zone euro reste favorable grâce au soutien réitéré de la BCE et à une baisse inattendue des taux en...

27/11/2014 - Publié par NATIXIS ASSET MANAGEMENT

Obligataire / Commentaires de marché

LES CRAINTES DE DÉFLATION SONT EXAGÉRÉES

Les banques ont passé avec succès les tests de la BCE, rassurant ainsi les investisseurs quant à la qualité de leurs bilans. Elles ont concentré...

12/11/2014 - Publié par PICTET ASSET MANAGEMENT

Obligataire / Commentaires de marché