Hebdo Crédit Octo AM du 27 mai

27/05/2013 - Publié par OCTO ASSET MANAGEMENT dans Marché Obligataire

Hebdo Crédit Octo AM du 27 mai

A intervalles réguliers, les marchés mondiaux, dérivés plus ou moins directs des politiques monétaires, sont suspendus aux lèvres des oracles des banques centrales. Cette semaine encore, le monde attendait Mario Draghi et Ben Bernanke, à un jour de décalage, tentant de déceler dans chacune de leurs intonations le signe avant-coureur de toute inflexion de politique monétaire. Mais ce ne sera pas pour cette fois… Si la FED prend bien acte que des taux trop bas, « s’ils sont maintenus trop longtemps », peuvent saper la stabilité financière, elle considère néanmoins que resserrer la politique monétaire actuellement serait probablement létal pour la croissance et défend les bienfaits de sa politique accommodante, lui donnant tous les justificatifs habituels. Mario Draghi lui ne s’est pas embarrassé de ces justifications qui auraient allongé son discours, il s’est simplement félicité de sa politique d’assouplissement et conclu qu’il fallait la prolonger… Dans quel but ? Pour quelle raison ? Aucune mention dans le discours, ce qui laisse à penser qu’il n’y en a pas vraiment…

Toujours est-il que les bourses mondiales ont évidemment pris acte de la prolongation du capital gratuit des deux côtés de l’Atlantique, marquant cependant une pause à l’annonce du ralentissement chinois dans la même soirée ( le nikkei, dérivé le plus proche en a vu le plus fort impact avec -7.32%, soit 10% de sa hausse des 7 derniers mois). Capital gratuit certes, mais comme nous le disions, trop peu de justifications et d’éclaircissements sur la situation de l’Europe, dont les difficultés viennent plus des souverains que des entreprises, bien que la croissance soit faible… Les souverains périphériques ont donc logiquement souffert avec un écartement d’une trentaine de points sur le 10ans italien, d’une vingtaine en Espagne, d’une quinzaine en Irlande.

Côté crédit la nouvelle de la semaine venait plutôt des financières avec le vote des eurodéputés de mettre en place la règle du « bail-in » pour les banques dès 2016 : protection des dépôts jusqu’à 100k€, encours supérieurs à 100k€ sujets aux pertes une fois tous les autres créanciers affectés ; les dettes seniors ne seront donc officiellement plus au même rang que les déposants mais un cran en dessous. Chez les corporates, trois points à noter :

1- le loueur Loxam publiait cette semaine des résultats en forte baisse, pénalisés en grande partie par de mauvaises conditions climatiques (impact sur l’activité BTP). Les coûts fixes étant inévitablement importants chez un loueur de matériel, toute chute d’activité se traduit très vite en bas du compte de résultat et se rattrape rarement; cependant nous faisons confiance au management qui a toujours su s’adapter rapidement et conserver un profil financier et opérationnel sain.

2-Urenco, l’entreprise hollandaise d’enrichissement d’uranium (détenue à 33% par le gouvernement, 33% Royaume-Uni, 16,7% RWE, 16.7% Eon) devrait être privatisée prochainement, le gouvernement néerlandais ayant finalement donné son aval ;

3-Le conseil d’administration de Telecom Italia donnera sa décision finale sur une possible scission fixe/mobile le 30 mai. Les négociations avec Hutchison Whampoa semblent quant à elles avoir fait long feu…

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
OCTO CREDIT CONVICTIONS OCTO ASSET MANAGEMENT Matthieu BAILLY Obligations Mixtes Moyen Terme 20.04 M€ 3.39 % 1.88 %
OCTO TRESO - CREDIT OCTO ASSET MANAGEMENT Matthieu BAILLY Monétaires Euros 103.76 M€ 0.23 % 0.26 %
OCTO CREDIT COURT TERME OCTO ASSET MANAGEMENT Matthieu BAILLY Obligations Mixtes Court Terme 11.47 M€ 1.77 % 1.12 %

Articles similaires

L'ÉVÈNEMENT QUI PROVOQUERAIT L’ÉCHEC ...

Une semaine tout aussi excessive que la précédente mais en sens inverse, preuve une fois de plus que les mouvements actuels sont plus dus aux...

27/10/2014 - Publié par OCTO ASSET MANAGEMENT

Obligataire / Analystes et économistes

LES OBLIGATIONS CONTINUENT D'AFFICHER DES ...

Il faut remercier la BCE et les autres banques centrales. En Europe, les rendements continuent de baisser et une partie croissante du marché...

14/04/2015 - Publié par AXA INVESTMENT MANAGERS

Obligataire / Commentaires de marché