Hausse des taux de la FED : un motif d’inquiétude importante pour de nombreux pays émergents

L'analyse de Claudia Calich Gérante de M&G Emerging markets bond fund

18/03/2015 - Publié par M&G INVESTMENT MANAGEMENT LTD. dans Marché Actions

Hausse des taux de la FED : un motif d’inquiétude importante pour de nombreux pays émergents

La baisse du taux de chômage aux États-Unis a ravivé le débat sur le calendrier et sur le rythme du resserrement de la politique monétaire de la Fed. Si la pression sur le salaire a été contenue jusqu’à présent, une nouvelle baisse du chômage pourrait faire plonger le taux de chômage en dessous du taux de chômage n’accélérant pas l’inflation (NAIRU) et forcer la Fed à relever ses taux.

Pour les marchés émergents, l’un des principaux mécanismes de transmission réside dans la faiblesse de leurs devises par rapport au dollar (USD). Par ailleurs, un grand nombre de marchés émergents s’inquiètent d’une hausse des coûts de financement à l’heure où les taux des bons du Trésor américain continuent à augmenter. Il s’agit de motifs d’inquiétudes importants pour les investisseurs des pays émergents. Malgré le récent rebond des émissions obligataires libellées en euro (corollaire de la baisse des taux en Europe), la plupart des opérations de financement externes restent libellées en USD.

Néanmoins, la transmission de l’économie américaine vers les pays émergents s’effectue également par le biais des transferts de fonds. Le volume de transferts de fonds réalisés par les salariés basés aux États-Unis à destination de leur famille restée dans leur pays d’origine est étroitement corrélé à l’activité économique américaine et ces transferts de fonds peuvent profiter de manière disproportionnée à certains pays. Le graphique ci-dessus montre que le taux de chômage constaté au sein de la population hispanique implantée aux États-Unis (qui constitue un indicateur en matière d’épargne et de transferts de fonds potentiels) baisse plus rapidement que le taux de chômage des travailleurs américains, lequel s’améliore pourtant déjà à un rythme soutenu. Cela s’explique en partie par le fait que les Hispaniques sont surreprésentés dans les industries cycliques telles que le secteur de la construction.

 

Il est avéré que les transferts de fonds concourent à réduire la volatilité de la croissance dans le pays bénéficiaire. Ils sont également un important filet de sécurité sociale dans la mesure où les pays bénéficiaires affichent généralement des niveaux de revenu et d’épargne très faibles et dans la mesure où l’accès aux services essentiels tels que la santé et l’éducation est souvent très limité. Enfin, les transferts de fonds permettent de réduire le déficit du compte courant du pays bénéficiaire et la dépendance dudit pays au financement externe, ce qui s’avère bénéfique en cas de baisse des entrées de capitaux dans les marchés émergents.

La possibilité de la voir la Fed rehausser ses taux restera un motif d’inquiétude importante pour de nombreux pays émergents. Néanmoins, certains pays profiteront de la baisse du taux de chômage américain, notamment ceux dont l’économie profite des transferts de fonds effectués par les travailleurs basés sur le territoire américain.

 

Claudia Calich, Gérante de M&G Emerging markets bond fund

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
M&G EMERGING MARKETS BOND FUND M&G INVESTMENT MANAGEMENT LTD. Claudia CALICH Obligations Emergentes 67.32 M€ 12.78 % 12.55 %

Articles similaires

ENTHECA FINANCE : UN ÉTÉ CALME

La semaine du 12 août au 19 août 2016 a été rythmée par les discours des banques centrales qui restent attentistes. On retiendra les points de vue...

22/08/2016 - Publié par ENTHECA FINANCE

Actions / Commentaires de marché

LA SAISON DES RÉSULTATS DES SOCIÉTÉS AM...

Les investisseurs internationaux observent avec attention les développements en Europe. D’un côté une nette amélioration du moral des entreprises...

01/04/2015 - Publié par OAKS FIELD PARTNERS (OFP)

Actions / Commentaires de marché