Forte baisse de l'aversion au risque sur les actions françaises

07/12/2016 - Publié par Jérôme BOUMENGEL dans Marché Autre

Forte baisse de l'aversion au risque sur les actions françaises

A la veille de la réunion de politique monétaire de la BCE, la confiance s’est accentuée à la Bourse de Paris. Les investisseurs s’attendent dans leur majorité à ce que la Banque centrale prolonge de 6 mois supplémentaires son programme de rachats d’actifs. Il faut également souligner que l’indice des prévisions de bénéfices à 12 mois vient de toucher un plus haut annuel à 152,9 points, contre un plus bas à 143 en février dernier, ce qui représente une progression de près de 7%.

Dans ce contexte favorable, l’aversion au risque pour les actions françaises a sensiblement diminué. La prime de risque du CAC40 est retombée à 6,4% contre un plus haut annuel à 7,8% fin juin. Compte tenu du taux des emprunts d’Etat à 10 ans, le marché n’exige plus qu’un rendement de 7,1% pour investir sur les actions françaises. Rappelons qu’après le Brexit, le rendement exigé était monté à 7,9%.

 

 

Ce retour de la confiance a permis à l’indice CAC40 de s’affranchir du seuil technique des 4600 points. Pour autant, l’indice parisien n’apparaît pas suracheté. En effet, le momentum des prix est en ligne avec celui des prévisions de bénéfices à 12 mois ; 5,2% pour le premier contre 5,1% pour le second.

Ajoutons qu’après avoir passé une grande partie de l’année en territoire négatif, le momentum de l’indice CAC40 continue de se redresser. Je table sur une poursuite du redressement, ce qui devrait permettre ainsi à l’indice de rejoindre l’objectif des 5000 points.

 

 

Vous pouvez retrouver l’ensemble de mes analyses et de mes prévisions en allant sur le site www.tendance.com

 

 

La prime de risque du marché :
Elle mesure l’écart de rentabilité attendu entre un investissement en actions et un placement sans risque. La prime de risque du CAC40 est calculée sur la base des 40 actions de l’indice, du consensus de prévision des analystes financiers, et du rendement des emprunts d’Etat à 10 ans.

 

© Copyright Jérôme Boumengel  -  Pour toute reproduction ou toute citation, le nom de l’auteur et la source devront être mentionnés.

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.

Articles similaires

RIEN NE SERT DE COURIR, IL FAUT PARTIR À ...

Point sur les marchés financiers : Les marchés européens ont entamé le mois de novembre sur la même tendance que le mois d'octobre et terminent...

09/11/2015 - Publié par ENTHECA FINANCE

Autre / Analystes et économistes

LES BOURSES EUROPÉENNES MANQUENT D'ÉNERGIE.

Alors qu’à Wall Street les indices boursiers n’en finissent pas de battre des records de hausse, les Bourses européennes continuent de stagner....

30/11/2016 - Publié par Jérôme BOUMENGEL

Autre / Analystes et économistes