En attendant Draghi...

En dépit de tensions géopolitiques, les marchés progressent.

30/11/2015 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS dans Marché Allocations d'actifs

En attendant Draghi...

La semaine dernière a été une semaine de transition avec des marchés américains amputés en raison de Thanksgiving (heureusement Obama fidèle à la tradition a gracié la dinde Abe, à ne pas confondre avec le premier ministre japonais !). Ceci a généré moins de volume, avec un contexte économique qui change peu, moins de résultats d'entreprises et des marchés qui attendent ce jeudi la dernière décision de l'année de la BCE. La fin de semaine a aussi été marquée par une forte baisse des marchés chinois qui augurent assez mal de l'évolution boursière de ce pays. Quelques déconvenues en Europe jettent aussi un sérieux doute sur la vigueur de la reprise. En conséquence, il faudra que Draghi confirme ce jeudi les attentes du marché (et celles-ci sont nombreuses !), sinon l'atterrissage des marchés risque d'être assez difficile en décembre.

Sur la semaine dernière, les indices européens ont terminé en légère hausse : +1,06% pour l'eurostoxx50, +0,39% pour le CAC40 et le DAX réalise +1,56%. Les marchés américains ont été aussi en hausse modérée, puisque le Dow Jones affiche +0,03%, et le Nasdaq +0,44%. Le Nikkei est resté stable à +0,02%.

 

La Fed va augmenter ses taux

Aux Etats-Unis, les chiffres économiques publiés cette semaine montrent une croissance modérée. Le PIB T3 a été confirmé à +2.1%, les commandes de biens durables ont surpris positivement avec une progression de 3%. Cependant, parmi les points négatifs, l'indice de confiance de l'université de Michigan a reculé à 91.3 (vs 93.1 estimé) pour le mois de novembre et la confiance des consommateurs a baissé à 90.4 vs. 99.5 estimé. Même si certains chiffres sont décevants, ceux-ci ne devraient pas remettre en cause la remontée des taux de la Fed, le 16 décembre prochain. Il faudra par ailleurs surveiller vendredi prochain les chiffres de l'emploi, car seule une forte destruction de cet indicateur pourrait contrarier les plans de la Fed, mais ce n'est pas notre scénario. Le taux des emprunts à 2 ans atteint 0,948% son taux le plus élevé depuis avril 2010, ce qui confirme que les marchés actent bien une prochaine hausse des taux US.

 

Forte attente des décisions de la BCE

Logiquement, les marchés ont intégré l'ensemble des promesses des dirigeants de la BCE au cours de ce mois. Les taux courts en zone euro sont négatifs ce qui confirme la très probable baisse des taux de repo. On attend aussi un allongement du QE dans le temps et aussi en montant. Du point de vue macroéconomique, quelques bonnes nouvelles sont à noter. La croissance de l'activité du secteur privé a atteint son plus haut niveau depuis mi-2011, bien au-delà des attentes. L'indice PMI manufacturier est ressorti à 52.8 (vs 52.3 estimé) et l'indice PMI des services à 54.6 (vs 54.1 estimé) avec une meilleure progression de l'Allemagne. En revanche, on a constaté une déconvenue française avec une hausse très inquiétante du chômage. En conclusion, la reprise européenne reste encore assez timorée, donc la BCE ne doit pas décevoir cette semaine car la politique monétaire accommodante doit être poursuivie de peur de retomber en récession.

 

De nouvelles difficultés en Chine 

En fin de semaine les indices chinois ont fortement baissé. Les raisons tiennent à une nouvelle attitude négative du gouvernement chinois contre les professionnels de la finance et aussi à la baisse des rentabilités des entreprises en octobre (recul de 4,6% sur un an). Plusieurs grands brokers ont ainsi annoncé faire l'objet d'enquête pour de l'inside trading. Ceci se passe à quelques jours du moment où les interdictions de vente à découvert arrivent à échéance. Ce mouvement s'apparente à un mouvement d'intimidation du gouvernement vis-à-vis des professionnels de la finance pour obtenir leur coopération afin d'assurer une stabilité du marché financier chinois. Ceci pourrait aussi présager d'une prochaine libéralisation de ce marché, ce qui serait alors positif. L'exposition aux marchés chinois reste encore trop risquée pour cette fin d'année, il faudra attendre la fin du premier trimestre 2016 pour revenir sur ce pays et sur les pays émergents, après une clarification des politiques des banques centrales.
Enfin, les cours du pétrole ont bénéficié des tensions géopolitiques au Moyen-Orient, de la réduction du nombre de puits de pétrole en activité aux US (recul de 18% depuis septembre) et aussi de l'engagement du gouvernement saoudien à faire le nécessaire pour stabiliser les prix du baril.

 

Des idées de stock-picking pour 2016 ?

Nous venons de suivre un séminaire d'entreprises avec Natixis. Le message reste favorable pour la fin de l'année. Faurecia et SEB confirment de bonnes tendances en Chine. Haulotte et Séché Environnement anticipent des ventes en fort rattrapage au quatrième trimestre. Même la Fnac en dépit des attentats est également confiante sur la fin de l'année. La situation est plus difficile pour Albioma and Ipsen. Pour 2016, les entreprises les plus optimistes sont Biomérieux, Plastic Omnium (réaccélération de la Chine), Technicolor (synergies après acqusitions, …) et aussi GTT (très bon carnet de commandes, …). Enfin deux sociétés vont être plus agressives en termes de dividendes, Bic et Eiffage. La semaine qui vient sera donc décisive et totalement liée à la position de la BCE. Si elle ne déçoit pas, la progression des marchés devrait se poursuivre.

 

Les performances passées n'augurent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Les performances inférieures à un an sont données à titre illustratif.
L'ensemble de ces performances sont données à titre indicatif et s'apprécient à l'issue de la durée de placement recommandée.

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.

Articles similaires

FACTEURS D'INFLUENCE DU MARCHÉ ET OPPORTU...

    L’augmentation des taux par la Fed, la période de transition de la Chine, les élections présidentielles aux États-Unis, la reprise du marché...

18/12/2015 - Publié par NATIXIS GLOBAL ASSET MANAGEMENT

Allocations d'actifs / Analystes et économistes

LE SOUTIEN À L'ÉCONOMIE VIENDRA DES BANQ...

Après une année 2015 marquée par le ralentissement de la Chine, les cours du pétrole ont poursuivi leur chute débutée en juin 2014. Cette...

13/01/2016 - Publié par ECOFI INVESTISSEMENTS

Allocations d'actifs / Analystes et économistes