Edito de GSD Gestion du 6 septembre 2012

06/09/2012 - Publié par GSD GESTION dans Marché Allocations d'actifs

Edito de GSD Gestion du 6 septembre 2012

Marchés et décryptage : Fasten your seat belt ! E periloso spogersi !

En effet, les investisseurs seront suspendus aux déclarations de Mario Draghi cet après-midi à partir de 14h30, et la volatilité reprendra en vigueur dès le milieu de journée. Le patron de la BCE concentre des attentes énormes tandis que le suspens est savamment entretenu à coups de déclarations régulières depuis un mois.

Déjà hier, la pression montait graduellement et des annonces fuitaient attestant de la volonté de la BCE de procéder à des rachats de dettes souveraines en quantifié illimitée... mais en stérilisant ces achats, et sans fixer de plafond aux fourchettes de fluctuation sur les échéances plus longues. Mario Draghi, à l’école Greenspan, semble reprendre la formule bien connue du « si vous m’avez compris, c’est que je me suis mal expliqué. » Troublant mais redoutablement efficace. Il n’en fallait pas plus pour mettre à genoux les vendeurs pendant un certain temps avant que le marché revienne se caler sur les 3400 points. Un grand classique de la porte de saloon expérimentée par tout trader qui se respecte. Plus sérieusement, les fuites portaient sur la stérilisation des opérations (retraits du système monétaire équivalents aux montants dépensés pour contrôler la masse monétaire) et sur la possible renonciation par la BCE à son statut de créancier privilégié pour ne pas affaiblir la position des créanciers privés.

Espérons seulement que la BCE sera à la hauteur des attentes (qui paraissent disproportionnées par rapport au champ des possibles à très court terme, car le fonctionnement de l’Europe est celui-ci), sans quoi le baptême du feu risque d’être sévère.

On apprend que, d'après le dernier classement du Forum économique mondial de Davos,  la Suisse conserve sa place de pays le plus compétitif du monde pour la quatrième année consécutive en maintenant ses points forts que sont l’innovation, l'efficacité du marché du travail, et la sophistication de son secteur d'activité.  On retrouve ensuite Singapour, la Finlande, la Suède, les Pays-Bas, l'Allemagne, le Royaume-Uni, Hong-Kong,  les Etats-Unis.

La France, elle, chute de trois places cette année, pour se retrouver au 21ème rang invoquant une perte de confiance dans les institutions publiques et privées, mais aussi dans le secteur financier. Le rapport salue cependant la qualité des infrastructures, qu'il s'agisse des transports, de l'énergie ou des communications. La santé de la main-d’œuvre et la qualité et la quantité de l'éducation sont d'autres atouts. Mauvais point en revanche : la compétitivité de la France serait renforcée par l'injection de plus de souplesse dans son marché du travail, qui est classé plus bas (111ème place) en raison des règles strictes en matière de licenciement et d'embauche... Et le retour à une certaine  « normalité » est susceptible de ternir un peu plus le tableau dans les mois et années à venir.

Rédigé par Christophe Gautier 

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
GSD MONDE GSD GESTION Mixtes Mondial Flexible 4.49 M€ 2.40 % -0.49 %
ENERGY VALUE GSD GESTION Jacques GAUTIER Actions Energie 1.67 M€ 12.53 % 6.53 %
GSD PATRIMOINE GSD GESTION Obligations Mixtes Moyen Terme 17.49 M€ 4.17 % 2.76 %
GSD FRANCE GSD GESTION Jacques GAUTIER Actions France 4.19 M€ -2.50 % -4.47 %
GSD EUROPE GSD GESTION Jacques GAUTIER Actions Europe 4.93 M€ -2.77 % -7.30 %

Articles similaires

PLUS LA SITUATION ÉVOLUE...

Malgré tous les événements qui se sont produits en 2015, certains estiment que cette année revêt une importance historique limitée. L’année a bien...

11/01/2016 - Publié par NATIXIS GLOBAL ASSET MANAGEMENT

Allocations d'actifs / Analystes et économistes

MOIS ENCORE TRÈS DIFFICILE POUR LE MARCH?...

Février a été un mois encore très difficile pour le marché des actions. Nous avons connu des baisses supérieures à 10% durant les deux premières...

11/03/2016 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS

Allocations d'actifs / Analystes et économistes