Des résultats des entreprises différenciés suivant les secteurs !

22/07/2013 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS dans Marché Actions

Des résultats des entreprises différenciés suivant les secteurs !

 

La semaine dernière a connu une nouvelle extension haussière des marchés financiers en raison de plusieurs facteurs analysés par les investisseurs comme positifs. Les banques centrales ont communiqué de façon plus rassurante, en laissant imaginer la poursuite d’une politique monétaire accommodante. Ensuite, et un peu en contradiction avec nos propres anticipations, les résultats des entreprises surtout aux Etats-Unis ont été favorables et souvent supérieurs au consensus, sauf dans la technologie. Enfin la Chine qui sur le premier semestre a été un facteur négatif pour les marchés puisque la plupart des données économiques validaient un ralentissement de l’activité, a donné quelques signes de reprise en début de semaine. Désormais il ne faut plus s’enfermer dans des discours négatifs et le faible volume aidant, on pourrait avoir un été boursier haussier un peu comme en 2009. Ce qui se passera au début de cette semaine sera alors déterminant pour l’anticipation du mois à venir.

 

Le G20 s’accorde sur la nécessité de relancer l’économie !

 

La réunion ce week-end des ministres des finances du G20 a fait plusieurs constats intéressants. Un consensus existe pour estimer l’insoutenabilité d’un chômage très élevé avec une faible croissance, la rigueur budgétaire n’est donc plus le premier objectif à atteindre. Les ministres ont aussi insisté dans le communiqué final sur la "réduction de la fragmentation des marchés financiers", "l'union bancaire en Europe", "le rééquilibrage de la croissance mondiale" ou encore le maintien des politiques monétaires accommodantes. A la demande de quelques pays émergents, les ministres ont insisté sur le fait que les banques centrales devaient agir avec doigté afin de réduire la volatilité sur certains marchés financiers émergents. Les ministres ont aussi avancé sur la lutte contre la fraude et l'optimisation fiscale. Ils ont notamment été favorables aux mesures demandées par l’OCDE pour empêcher les grands groupes internationaux, (Google, Microsoft, ….), de profiter des failles fiscales et de diminuer ainsi fortement leur impôt. Il n’existe toutefois aucun calendrier précis de ces mesures.

 

La politique monétaire devient moins déterminante !

 

La hausse des marchés est le résultat de la communication des banques centrales. Bernanke et Draghi ont rempli leur rôle : la FED a surtout voulu éviter le « scénario 1994 » lorsque la hausse des taux avait surpris le marché. La BCE tente de son côté un découplage entre l’évolution des taux aux Etats-Unis et en Europe. Les banques centrales ont ainsi rassuré les marchés. La situation européenne reste encore fragile politiquement : tensions politiques croissantes en Italie (motion contre le Ministre de l'Intérieur) et difficultés de trouver un accord entre les partis au Portugal. La BCE a aussi cherché à améliorer le financement des PME en fin de semaine dernière. Le principe est d'élargir la liste des collatéraux éligibles par l'Eurosystème (ABS), ce qui permettra d'assouplir les conditions d'accès aux financements des entreprises. Les montants en jeu restent assez modestes (20 Md€) mais ceci explique la hausse de la plupart des valeurs bancaires en fin de semaine dernière. Du côté US, La ville de Détroit s’est déclarée en faillite. C’est la plus grosse faillite municipale de l’histoire aux Etats-Unis, avec une dette estimée à 18Md$. Mais à part cela, tout va bien !

 

Des nouvelles positives du côté chinois !

 

Les autorités chinoises ont annoncé la suppression du seuil imposé aux banques pour prêter à leurs clients, sauf pour les taux des prêts immobiliers pour ne pas renforcer la bulle immobilière. Les institutions financières ne pouvaient pas prêter à moins de 30% du taux réglementaire, autour de 6%. Cette décision va entraîner une baisse des taux qui va permettre de soutenir la consommation et dynamiser la croissance interne chinoise.

 

Des résultats des entreprises plutôt favorables !

 

Cette semaine aux Etats-Unis, ce sont surtout les valeurs technologiques qui ont marqué le pas. Intel a chuté apès la publication de résutats décevants, tout comme Google. Le CPC (cost per click) chute de 6% sur un an au deuxième trimestre, la publicité sur les mobiles déçoit et s’avère plus difficile à monétiser. Microsoft a aussi fortement chuté, (-11%), les ventes de Windows 8 sont faibles et les tablettes sous OS Windows (RT et 8) sont un échec commercial. Les bénéfices par actions sont de seulement 52cts contre 75cts attendu par le consensus. Ces mauvaises performances expliquent ainsi la légère baisse du Nasdaq sur la semaine écoulée, -0,35%. En revanche, les banques ont plutôt publié des résultats encourageants tout comme les groupes liés à la consommation, ce qui confirme le redressement de l'économie aux Etats-Unis avec des bons chiffres pour Electrolux et aussi Whirlpool.

 

En conclusion, les marchés vont donc être assez largement influencés par les résultats des entreprises. Ceux-ci restent assez bons dans certains secteurs et très mauvais dans d’autres. Ce matin c’est la société de télécom belge Mobistar qui déçoit fortement le marché et qui à l’ouverture perdait plus de 30% de sa valeur. Nous serions ainsi tentés de valider pour le mois qui vient une consolidation à plat, qui serait de notre point de vue assez cohérente avec la situation économique et politique des différentes zones. En effet, le pire n’est pas certain et les mécanismes de stabilité sont là au cas où on assiterait à une nouvelle crise. Mais à partir des niveaux actuels de marché, on ne peut légitimer une hausse des marchés sauf par exagération.

 

Lettre hebdomadaire Hixance n° 63

Per Jean-Noel Vieille

Articles similaires

PAYX EMERGENTS : INFLATION ?

Les pays émergents n’ont pas à faire face à la problématique du retrait des stimuli budgétaire et monétaire. Au contraire, il semble que la fin de QE2 aux...

07/06/2011 - Publié par CARMIGNAC GESTION

Actions / Commentaires de marché

NOTE D'AVRIL MAI DE 360AM

Après un mois de mars particulièrement volatil, les investisseurs ont semblé retrouver leur calme au cours du mois dernier, calme peut-être lié à la chaleur...

09/06/2011 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS

Actions / Commentaires de marché