Des ratés dans les trois moteurs ont alimenté la bonne tenue des marchés

01/06/2015 - Publié par FINANCIÈRE DE L'OXER dans Marché Actions

Des ratés dans les trois moteurs ont alimenté la bonne tenue des marchés

Après la hausse historique du premier trimestre où les indices européens avaient enregistré une progression ininterrompue, le mois d'avril a été plus chaotique laissant apparaitre quelques divergences.

 

La cassure de cette tendance positive des indices européens provient des ratés dans les trois moteurs qui avaient alimenté la bonne tenue des marchés depuis le début de l'année. Les baisses conjointes de l'euro, du pétrole et des taux en zone euro avaient permis à la classe d'actifs risqués que sont les actions de s'apprécier fortement, l'inversion de tendance sur ces trois paramètres a, à juste titre, provoqué leur repli.

 

Si les indices avaient enregistré des variations en dents de scie jusqu'avant la publication du PIB américain pour le compte du premier trimestre, ils corrigeaient violemment après. Ce dernier, à 0,2% en rythme annualisé, ressortait largement en dessous des attentes avec une déception sur toutes les composantes de la croissance. La consommation privée, fer de lance de la vigueur aux Etats-Unis, fléchissait, et les gains en pouvoir d'achat liés au recul du prix du pétrole ne se traduisaient pas dans les ventes au détail mais dans la constitution d'une épargne d'attente. Si les conditions climatiques rigoureuses du premier trimestre expliquaient en partie la faiblesse américaine, la grève dans les ports de la côte ouest du pays a également paralysé les échanges commerciaux. Mais par-dessus tout, le renforcement du dollar au cours de la période a fortement pesé sur l'économie. Il n'en fallait pas plus pour que les investisseurs interprètent cette piètre publication comme le préambule d'un futur report dans le processus de relèvement de taux, ce qui provoquait une remontée de l'euro face au dollar.

 

Après plus de huit mois de recul, les cours du pétrole ont réamorcé un mouvement de rebond. A 60$ à la fin avril, le baril a rebondi de 27% par rapport à son plus bas en mars dernier. La perspective d'une réduction du déséquilibre entre une offre excédentaire et la demande atone expliquait la remontée de l'or noir. Certains experts commençaient à évoquer la réduction du nombre de puits de forage en activité aux Etats-Unis. Le retournement récent du dollar évoqué plus haut, dans lequel sont libellés les changes pétroliers, n'est probablement pas étranger non plus au redressement des cours du pétrole.

 

La Banque Centrale Européenne avait sensibilisé les marchés dès 2014 d'un éventuel « Quantitative easing », cette communication avait fortement détendu les taux obligataires. La forte tension sur les taux des dettes souveraines européennes au cours du mois a fortement surpris, à la fois par son timing et par sa violence. En effet, ce type de correction est souvent observé après la mise en place de programmes d'achats d'actifs, la réaction est souvent rapide (exemple aux Etats-Unis et Japon). Dans le cas d'espèce, le mouvement a été plus tardif mais d'une ampleur inouïe : le Bund allemand est passé de 0,075% à 0,366% en 8 séances. Des débouclements de positions de stratégies d'investissement liées au quantitative easing et le rebond des anticipations d'inflation expliquent probablement ce mouvement. Ce dernier pourrait d'ailleurs se poursuivre en mai avec l'absence totale de rendus par les Trésors.

 

Ce regain de volatilité sur les marchés pourrait perdurer avec d'autres sujets en cours (sort de la Grèce, élections au UK, Russie-Ukraine…) favorisant des points d'entrée. En effet, nous estimons que les actions européennes restent l'investissement à privilégier, tout en considérant que la hausse jusqu'ici continue des indices ne s'apparente plus à un long fleuve tranquille.

 

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
FOX SELECTION FINANCIÈRE DE L'OXER Benoît JAUVERT / christophe BLANCHOT Actions Europe 35.96 M€ -5.08 % -4.48 %
FOX FRANCE FINANCIÈRE DE L'OXER Benoît JAUVERT / christophe BLANCHOT Actions France 26.37 M€ -4.59 % -4.60 %
DANJOU EQUILIBRE FINANCIÈRE DE L'OXER Mixtes Europe Equilibre 10.04 M€ -4.52 % -4.98 %
ARCA FLORILEGE FINANCIÈRE DE L'OXER Actions Europe 27.79 M€ -5.45 % -6.32 %

Articles similaires

LA CROISSANCE FREINE AVEC LES BRICS

La contraction ou le ralentissement du taux de croissance du PIB des plus importants pays émergents (Chine, Brésil et Russie) inquiète les...

02/09/2015 - Publié par OAKS FIELD PARTNERS (OFP)

Actions / Analystes et économistes

SURPONDÉRATION DES ACTIONS EUROPÉENNES, ...

Portée par une croissance bénéficiaire (BPA) à deux chiffres, la faiblesse des prix du pétrole, une politique monétaire accommodante et des...

14/04/2015 - Publié par RUSSELL INVESTMENTS FRANCE

Actions / Analystes et économistes