Des raisons de se réjouir pour 2013

21/12/2012 - Publié par PETERCAM (LUXEMBOURG) SA dans Marché Allocations d'actifs

Des raisons de se réjouir pour 2013

Comme les années précédentes, 2012 aura été une année pour le moins « difficile » d'un point de vue économique. Une fois encore, la reprise aux États-Unis et sur les marchés émergents s'est montrée hésitante, alors que la zone euro est retombée en récession. Pour 2013, de nombreux risques subsistent : les responsables politiques américains doivent toujours remettre de l'ordre dans leur maison budgétaire ; la zone euro est engluée dans la récession et la crise de l'euro pourrait revenir rapidement sous les feux de l’actualité ; l'issue des expérimentations de politique monétaire dans le monde reste incertaine ; l’instabilité au Moyen-Orient persiste ; ... Pourtant, il existe aussi de bonnes raisons de se montrer optimiste pour 2013.

 

  • Les États-Unis ont réglé la plupart des problèmes à l'origine de la « Grande Récession » : le marché immobilier a entamé un redressement important appelé à se poursuivre en 2013, les ménages ont fait une bonne partie du chemin dans la restauration de leur situation financière et le secteur bancaire s'est redressé et est à nouveau prêt à accorder des crédits pour l'économie. Associés à l'attitude extrêmement conciliante de la Fed, ces éléments devraient aboutir à une reprise honorable une fois réglé le problème du précipice budgétaire.

 

  • La majorité des marchés émergents semblent bien positionnés pour tirer profit de l'amélioration des perspectives pour l'économie américaine. D'une manière générale, tant la politique monétaire que budgétaire sont favorables dans la plupart des pays émergents qui n’ont du reste pas de problème d'endettement majeur. De plus, de nombreuses devises des marchés émergents se sont affaiblies au cours de l'année écoulée et semblent bien placées elles aussi pour profiter de l'amélioration des opportunités à l'exportation en 2013.

 

  • L'inflation reste sous contrôle. Jusqu'à présent, la politique monétaire extrêmement conciliante à l'échelle mondiale n'a pas provoqué de pic d'inflation. Au contraire, l'inflation structurelle reste relativement faible dans la plupart des économies, l'activité économique ayant été faible. Même si l'économie mondiale devrait se renforcer en 2013, il semble y avoir suffisamment de marge pour éviter que l'accélération de l'activité économique ne débouche sur une hausse de l'inflation à court terme. Une certaine pression à la hausse sur les prix des matières premières pourrait certes se développer, mais elle ne sera probablement pas assez agressive pour transformer l'inflation en un problème sérieux. La politique monétaire extrêmement conciliante de ces dernières années un peu partout au niveau de l'économie mondiale a certes de fortes chances de conduire à une accentuation des pressions inflationnistes à un moment donné, mais probablement pas encore en 2013.

 

  • La politique monétaire restera favorable : la Fed vient d'annoncer un nouveau plan d'assouplissement quantitatif, le nouveau Premier ministre japonais souhaite forcer la Bank of Japan à adopter plus de mesures de relance monétaires et les dernières déclarations de la BCE suggèrent que de nouvelles mesures peuvent être attendues dans les prochains mois. Les banques centrales ont fait part de leur volonté de prendre un risque sur l'inflation plutôt que de miner l'activité économique. En tant que telle, la politique monétaire devrait rester extrêmement favorable en 2013.

 

Reprise de la croissance économique dans plusieurs parties importantes du monde, inflation sous contrôle et politique monétaire favorable permettent de se montrer raisonnablement optimiste pour 2013 (même si de nombreuses choses pourraient encore mal tourner).

 

Dans tous les cas, si vous lisez ceci, c'est que la fin du monde n'a pas eu lieu ce 21 décembre. Ce qui n'est en soi pas un si mauvais début...

 

 

Newletter www.petercam.be

Articles similaires

HERMITAGE GESTION PRIVÉE : QUELLES PERSPE...

Quelles perspectives pour les marchés financiers dans un environnement de taux négatifs et deux mois après le Brexit ? Tout d’abord, nous...

31/08/2016 - Publié par HERMITAGE GESTION PRIVÉE

Allocations d'actifs / Commentaires de marché

ENTHECA FINANCE : UN DÉBUT DE MOIS POSITI...

Le mois de septembre débute positivement sur les marchés. Pourtant, les statistiques en zone euro sont ressorties en demi-teinte, avec des données...

06/09/2016 - Publié par ENTHECA FINANCE

Allocations d'actifs / Commentaires de marché