L'engouement pour les matières premières et pour l'énergie ?

Sandrine CAUVIN, Gérante TURGOT Asset Management

18/09/2013 - Publié par TURGOT ASSET MANAGEMENT dans Marché Matières Premières

L'engouement pour les matières premières et pour l'énergie ?

 

Malgré des prix du pétrole qui restent élevés, le secteur a sous performé les marchés, qui ont été portés par l’évolution favorable du dossier syrien où la diplomatie l’emporte sur un conflit armé et par des attentes d’une réduction limitée des achats de la Fed (autour de 10 Md$).

 

La semaine a été marquée par la conférence énergie organisée par Barclays à New York au cours de laquelle 200 CEO de sociétés du secteur ont tenu des présentations. L’intérêt des investisseurs s’est focalisé sur les services pétroliers et les E&P américaines. Le message fort des sociétés est que l’activité va bien et personne ne parle de réduction des dépenses E&P avec un baril au-dessus de 100$. Les prix du pétrole devraient rester dans une fourchette de $105-115/baril même si les tensions venaient à s’apaiser en Syrie. L’existence d’un taux de déclin sur le marché pétrolier a été abordé avec Technip, qui le quantifie même à 6%. C’est non seulement une bonne nouvelle pour les sociétés de services pétroliers en termes d’activités, mais cela explique aussi la tension sur l’offre malgré l’augmentation de la production de schiste américain. Les perspectives des services pétroliers sont donc très attractives, en particulier dans le subsea. La demande des services pétroliers est tirée par les NOC (compagnies pétrolières nationales). Les NOCs n’ont en effet pas les contraintes de cashflows ou de dividendes des pétrolières internationales. Technip a d’ailleurs indiqué que 50% de son activité provenait des NOC. Les intégrées parlent de reprise en 2014, mais restent mesurées dans leurs propos sur le T3 2013 en raison de la maintenance sur des segments à marges élevées, des interruptions d’activité, et de l’environnement difficile dans le raffinage. La Libye a été sous les feux de la rampe en raison de l’offre quasiment entièrement inaccessible. Eni (15% de la production), Repsol (13%) et OMV (10%).

 

Du côté des valeurs en portefeuille, CGG a regagné du terrain (+5,04%) après avoir souffert d’une succession de dégradation de recommandations et ajustement à la baisse des prévisions de résultats pour 2014. Ces révisions d’estimations ne concernent pas uniquement CGG, toutes les sociétés du secteur ont été concernées compte tenu d’un consensus qui était trop optimiste, en particulier sur la progression des prix dans la marine. Les prix continueront bien de progresser en 2014 mais pas sur un rythme aussi soutenu.

 

En revanche, Weatherford a perdu 4,42% sur la semaine en raison de l’annonce du départ de son directeur financier, John Briscoe, qui a fait un travail remarquable afin d’améliorer le reporting financier de la société et en particulier a géré le dossier épineux de la fiscalité (remise à plat des déclarations fiscales). Nous ne pensons pas que le départ du directeur financier soit à l’origine de nouveaux problèmes de reporting. Le management a indiqué avoir déjà démarré le processus de sélection afin de le remplacer le plus rapidement possible. Plusieurs candidats sont déjà retenus et la nomination du nouveau directeur financier pourrait avoir lieu dès le mois prochain. Au niveau de l’activité, le management a indiqué que les perspectives sont positives avec notamment une reprise de l’activité en Amérique du Nord. En outre, le groupe table sur des réductions de coûts pour soutenir l’amélioration de la rentabilité. Enfin, des cessions d’actifs sont prévues pour un montant de 5 Md$. C’est dans ce contexte que s’inscrit la cession de Borets International, annoncée en même temps que le départ du directeur financier. Le montant de cette transaction s’élève à 400 M$ et fait ressortir une valorisation de 8x l’EBITDA 2013. Le cash récupéré de cette cession servira à diminuer la dette du groupe. La plus-value est estimée à 25 M$. Nous restons investis sur le titre, Weatherford est très bien positionné pour profiter du cycle d’investissements en cours sur les services pétroliers et le re-rating devrait se poursuivre avec la nomination d’un nouveau directeur financier et la poursuite des d’amélioration de la rentabilité et les cessions d’actifs.

 

Dans un contexte économique qui demeure fragile, l’engouement pour les matières premières devrait rester modérer et pour l’énergie aussi. Le stock picking reste donc plus que jamais de mise afin de générer de la performance. Dans le cadre de notre gestion, nous continuons de privilégier les sociétés liées au midstream US (Altagas, Kinder Morgan), à certaines pétrolières indépendantes (E&P) notamment via Zhaikmunai et Ophir Energy et les services pétroliers (Technip, Amec, Schlumberger).

 

La thématique conserve tout son sens sur le long terme. L’ensemble des soutiens sont toujours présents : problématique sur l’offre, montée des tensions géopolitiques, hausse structurelle de la demande.

 

Propos recueillis par Chris Rhand.

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
TURGOT MULTICAPS EUROPE TURGOT ASSET MANAGEMENT Olivier NOEL Mixtes Europe Flexible 3.96 M€ -7.42 % -11.54 %
ORELIS CAPITAL TURGOT ASSET MANAGEMENT Actions Monde 3.04 M€ 1.34 % -1.02 %
TURGOT SMIDCAPS FRANCE TURGOT ASSET MANAGEMENT Marion CASAL Actions France 8.51 M€ 5.69 % 5.68 %
STRATEGIE OBLIG TURGOT ASSET MANAGEMENT Obligations Mixtes Moyen Terme 5.03 M€ -1.57 % -3.38 %
EKITE HARMONIE TURGOT ASSET MANAGEMENT Mixtes Mondial Equilibre 5.14 M€ -0.90 % -2.81 %
EKITE OFFENSIF TURGOT ASSET MANAGEMENT Mixtes Mondial Dynamique 0.72 M€ -3.86 % -7.93 %
TURGOT OBLIG PLUS TURGOT ASSET MANAGEMENT Obligations Générales Mixte 8.99 M€ 3.82 % 2.87 %
SMART WORLD TURGOT ASSET MANAGEMENT Actions Monde 1.86 M€ 0.60 % -3.11 %

Articles similaires

FONDS EN EUROS NOUVELLE GÉNÉRATION

Face à l’érosion constante des taux de rendement des fonds en euros traditionnels et dans un contexte de fluctuations importantes des marchés...

15/09/2015 - Publié par STAMINA ASSET MANAGEMENT

Actions / Commentaires de marché

MIROVA FINALISE LA LEVÉE DE SON 3ÈME FON...

Mirova, la société d’investissement socialement responsable de Natixis Asset Management, annonce aujourd’hui avoir conclu la levée de son fonds...

05/07/2016 - Publié par MIROVA

Actions / Commentaires de marché