Commentaire de gestion du fonds Orchidée I long/short

17/04/2013 - Publié par DIAMANT BLEU GESTION dans Marché Actions

Commentaire de gestion du fonds Orchidée I long/short

La gestion enregistre au mois de mars une performance légèrement négative, -0.18%. Le contexte est décidemment peu porteur : les marchés européens d’actions ont de nouveau accentué leur sous performance vis-à-vis des autres indices mondiaux, et l’indice Eurostoxx 50 perd 0.36% sur le mois.

Le marché tourne en rond, dans des volumes toujours faibles, et les investisseurs ne parviennent pas à arbitrer entre deux tendances contradictoires : d’un côté la dynamique haussière impulsée par les grands indices internationaux qui, à l’image du S&P500, évoluent vers leurs plus hauts historiques, de l’autre, le marasme dans lequel s’enfonce la zone euro, entre absence de croissance, relative passivité de la banque centrale et dissensions politiques.

Nervosité, hésitation, absence de tendance, ces caractéristiques se retrouvent dans les rotations sectorielles qui manquent singulièrement de conviction et de consistance.  Cela se traduit, dans notre activité, par un nombre de trades gagnants et perdants quasiment identiques, comme le sont les gains et pertes moyennes. Le biais directionnel a été réduit tout en restant un peu long en moyenne à environ +8%. Le niveau d’investissement overnight a également baissé, au dessus de 60% en moyenne. En termes sectoriels, 7 secteurs ont des contributions positives, 7 des contributions négatives. Dans les secteurs positifs, seul le secteur « biens de consommation » et dans une moindre mesure le secteur « assurances » réalisent des performances significatives.

Les contributions négatives proviennent principalement des secteurs Banque, Construction, et Automobile. En ce début du mois d’avril, l’instabilité et les incertitudes grandissent sur les marchés européens, et les velléités de hausse tournent rapidement court. En l’absence de signe macroéconomique tangible de sortie de la stagnation, seule une nouvelle initiative de la BCE, sous la forme notamment d’une baisse des taux, parait de nature à redonner un peu de vigueur à des marchés anémiés.

Analyse Technique – Eurostoxx 50

La tendance de long terme (6 mois) sur l’Eurostoxx 50 reste haussière, quoique plus fragile. De nombreux arguments nous avaient conduits en août dernier à adopter cette opinion positive (franchissement de l’oblique baissière reliant tous les tops depuis 2007, croisement des MM à 50 et 200j). Clairement, le contexte boursier international reste bon (très forte reprise du Nikkei depuis octobre 2012, Dax et S&P sur leur plus haut historique), mais il se pourrait que de nombreux marchés importants rentrent en phase de surchauffe.

Les indicateurs Stochastiques de l’E50 (en weekly) ont dépassé le mois dernier les 70 (zone de surachat). Par le passé, de fortes corrections ont eu lieu entre 80 et 90. Le retour des cours sur les plus hauts annuels à 2750 points a provoqué une phase de correction à court terme.

Pour le moment, la première vague de repli a ramené les cours sur le premier support, à savoir les 2565 points (E50 cash). Nous sommes actuellement sur une zone pivot très importante. Pour le moment, les cours devraient continuer d’évoluer latéralement entre 2565 et 2750 points.

Il faudra faire attention à ce que le marché n’enfonce pas les 2565 points. Cela fragiliserait la configuration, et prolongerait la correction vers les 2440 points. Ce niveau est compris entre les 38.2 et les 50% de Fibonacci de la hausse 2050/2750 points. Il serait alors opportun de reconstituer un portefeuille acheteur si le marché venait à corriger dans cette zone des 2440 points.

 

 

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
ORCHIDEE I LONG/SHORT DIAMANT BLEU GESTION Daniel LARROUTUROU / Arnaud SAUVAGE / Jonathan JIMENEZ Alternatif 'Long / short Equity variable bias strategy' 14.02 M€ -1.72 % -1.18 %

Articles similaires

PAYX EMERGENTS : INFLATION ?

Les pays émergents n’ont pas à faire face à la problématique du retrait des stimuli budgétaire et monétaire. Au contraire, il semble que la fin de QE2 aux...

07/06/2011 - Publié par CARMIGNAC GESTION

Actions / Commentaires de marché