Comment batir un portefeuille en période de reprise économique?

5 experts présentent leur vision du marché

14/05/2014 - Publié par NATIXIS GLOBAL ASSET MANAGEMENT dans Marché Actions

Comment batir un portefeuille en période de reprise économique?

Natixis Global Asset Management (NGAM) a présenté sa conférence «Durable Portfolio Construction » le 14 mai pour aider les investisseurs à faire les bons choix de placement en période de reprise économique.

« L’approche Durable Portfolio Construction vise à construire des portefeuilles capables de résister et de s’adapter aux évolutions imprévisibles des conditions de marché. Elle permet ainsi d’aider les investisseurs à améliorer leurs rendements tout en limitant les risques dans un contexte économique qui demeure incertain », explique Christophe Point, Directeur de NGAM Distribution France.

Devant plus de 200  participants, les experts de Natixis Asset Management, H2O Asset Management, Seeyond, Loomis Sayles et Harris Associates ont présenté leur point de vue sur le contexte actuel de marché.

Natixis Asset Management : Robustesse du cycle économique et politique monétaire - Les enjeux du moment

Philippe Waechter, Directeur recherche économique chez Natixis Asset Management, a présenté ses perspectives sur l’économie mondiale en 2014. Il a souligné sa confiance dans le scénario d’une réduction du risque de hausse brutale des taux d’intérêts, en précisant que si le risque de rupture est atténué, des déséquilibres persistent néanmoins en Europe. « La croissance de l’économie mondiale reprend, mais à un rythme plus réduit que durant la période d'avant crise. L'investissement a été trop lent, notamment en Europe, pour alimenter d'importants gains de productivité. Il faudra rester l'œil rivé sur la dynamique américaine car c'est elle qui orientera le profil de l'économie mondiale », précise Philippe Waechter.

Harris Associates : Malgré des niveaux de valorisation encore faible, l’Europe est en phase de redémarrage

Mike Mangan, Associé et gérant de portefeuilles institutionnels chez Harris Associates précise, « Nous avons la conviction que l’Europe est en phase de redémarrage, même si cela ne se traduit pas encore dans les niveaux de valorisation. Nous trouvons le secteur technologique attractif, avec un PER inférieur à celui de l’indice S&P 500. Nous préférons augmenter notre exposition aux marchés émergents via les sociétés de pays développés. Nous considérons que l’excès de liquidités est sous-évalué. Notre objectif est d’identifier les entreprises qui ont la capacité d’accroitre la valeur pour leurs actionnaires et dont les titres peuvent être acquis à un prix inférieur à celui de leur valeur intrinsèque. »


Seeyond : Comment utiliser la volatilité des marchés actions ?

 

Selon Emmanuel Bourdeix, Co-directeur des gestions de Natixis Asset Management et Responsable de Seeyond3: « Les prévisions sur les résultats trimestriels des entreprises ne sont pas assez fiables dans le contexte actuel pour faire des projections pertinentes sur les marchés boursiers. Nous pensons qu’il est plus judicieux de considérer la dimension du risque des actions, de se concentrer sur la réduction de leur volatilité pour s’adapter aux éventuels déclins du marché sans sacrifier le potentiel de hausse. Dans un tel environnement, l’approche "Minimum Variance" tire parti des opportunités des marchés actions sur le long terme tout en limitant leurs fluctuations. En cherchant à compenser les déclins du marché, cette approche entend augmenter la probabilité de surperformer les marchés actions sur un cycle boursier. Ce qui distingue la stratégie "Minimum Variance" de Seeyond des autres stratégies, c’est l’association d’une élaboration de portefeuille durable et d’une gestion active sur le long terme. »

H2O Asset Management : Un changement d’allocation d’actifs de l’épargne mondiale est-il inévitable ?

Bruno Crastes, Directeur Général de H2O Asset Management, confie sa position concernant l’allocation d’actifs dans ce nouveau contexte économique, caractérisé par une croissance du PIB accompagnée d’une hausse de l’inflation, particulièrement aux États-Unis. « Nous pensons voir les allocations d’actifs se rétracter dans le sillage de la normalisation des corrélations. Les frontières efficaces se normalisent, ce qui favorise un retour vers des allocations plus traditionnelles incluant plus de cash. Les allocations obligataires sont donc mécaniquement réduites, et les actifs européens dominent les actifs américains. Nous pensons que les larges capitalisations vont surperformer dans un environnement où les taux d’intérêt augmentent. Enfin, les marchés émergents sous performent globalement car ils ne sont plus que des proxys de la politique de la FED », explique Bruno Crastes.

Loomis Sayles : Investir à long terme en associant discipline de valorisation et sélection de sociétés de qualité bénéficiant d’une croissance durable

Aziz V. Hamzaogullari, Gérant des stratégies Loomis Sayles Large Cap Growth et All Cap Growth, présente la philosophie d’investissement de Loomis Sayles: pour que la génération d’alpha atteigne son objectif potentiel, elle doit se baser sur une philosophie durable et des anomalies de valorisation persistantes. « Notre thèse de la génération d’alpha ne sera pas mise à mal par des arbitrages, car celle-ci est basée sur des biais comportementaux pérennes, et non sur des conditions spécifiques de marché. Selon nous, la génération d’alpha et la gestion absolue des niveaux de risque sont deux objectifs inextricables », dit Aziz Hamzaogullari.

1 Cerulli Quantitative Update : Global Markets 2013 situe Natixis Global Asset Management à la 15e position parmi les asset managers mondiaux sur la base des actifs sous gestion au 31 décembre 2012.

2 Pour plus d’information : www.durableportfolios.fr

3 Seeyond est le pôle d’expertise en gestions de volatilité et de produits structurés de Natixis Asset Management

 

Articles similaires

MOUVEMENT DE PANIQUE PASSAGER OU PRÉLUDE ...

Pour la deuxième fois consécutive, la semaine a été très difficile pour les marchés financiers (le CAC se replie de 4,86%, le DAX de 4,42%,...

16/10/2014 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS

Actions / Avis d'experts

UN REBOND DE 15 % EN 2015 DONT PRÈS DE 1...

Alors que le MSCI Euro a déjà rebondi de plus de 40 % depuis mi 2012 et que les résultats ont continué de s’éroder, le redémarrage des BPA...

30/10/2014 - Publié par AMUNDI

Actions / Avis d'experts