CHIFFRE DE LA SEMAINE 27

La semaine en bref - Département Etudes et Stratégies - CPR AM

22/02/2016 - Publié par CPR ASSET MANAGEMENT dans Marché Allocations d'actifs

CHIFFRE DE LA SEMAINE 27

CHIFFRE DE LA SEMAINE 27

Comme le nombre de pays de l’Union Européenne. En effet , le Royaume-Uni a obtenu un accord satisfaisant selon M. Cameron, des condition suffisantes pour défendre le maintien au sein de l’UE. Cet avis ne semble toutefois pas partagé par tous les conservateurs. Le référendum aura lieu le 23 juin prochain.

   

A RETENIR

Aux Etats-Unis, l’accélération de l’inflation en février et le rebond de la production industrielle en janvier  

En zone euro, l’excédent commercial en décembre, les minutes de la BCE, et l’accord entre M. Cameron et l’UE

Au Japon, le fort déficit commercial en janvier

En Chine, l’accélération de l’inflation et le rebond des prêts en janvier

 

A SURVEILLER

Aux Etats-Unis, la consommation des ménages et les commandes de biens durables en janvier

En zone euro, les prêts au secteur privé et l’inflation en janvier, et les PMI en février

Au Japon, l’inflation en janvier

 

Aux États-Unis, la production industrielle a rebondi de 0,9% en janvier, suivant les deux vifs replis de décembre (-0,7%) et novembre (-0,8%). La production manufacturière gagne quant à elle 0,5%. En un an, la production industrielle totale recule de 0,7 % mais le secteur manufacturier progresse de 1,2%. Si la vague de froid explique une partie du mouvement du fait du recours accru aux services collectifs, la bonne tenue du secteur manufacturier montre que ce n’est pas la seule explication. L’inflation totale reste nulle au mois de janvier mais, grâce à l’effet de base, elle bondit annuellement de 0,7% à 1,4%. Surtout, l’inflation sous-jacente accélère, avec +0,3% en un mois après +0,2%, le glissement annuel passant ainsi de 2,1% à 2,2%. Ce n’est pas de l’hyperinflation, mais il est clair qu’il n’y pas de pression déflationniste aux Etats-Unis. La baisse de prix provenant de la baisse du prix du pétrole est une désinflation bénéfique. Enfin, les minutes du FOMC nous apprennent que la plupart des participants continuent à anticiper qu’une fois l’énergie et le dollar stabilisés, les effets sur l’inflation disparaîtront. Plusieurs pensent que pour cela il faut une poursuite de l’amélioration du marché du travail et quelques-uns insistent sur la nécessaire ancrage des anticipations. Au total les perspectives sont un peu plus incertaines et les risques à la baisse.

En zone euro, l’excédent commercial est de 246 mds€ en 2015, contre 184,3 mds€ en 2014, nouveau record. Sur le mois de décembre, l’excédent est de 24,3 mds€ après 23,6 mds en novembre. Sur l'ensemble de l'année 2015, les exportations de biens vers le reste du monde sont en hausse de 5% alors que les importations depuis le reste du monde ont augmentent de 2%. Selon les minutes de la BCE, et compte tenu de l’environnement économique, le conseil recommande de « revoir et éventuellement reconsidérer » la politique monétaire en mars, lorsque les nouvelles prévisions des services seront disponibles. De plus, il est nécessaire de réaffirmer que les taux actuels resteraient à leur niveau actuel ou plus bas pendant une période prolongée. En attendant, il faut s’assurer que les conditions techniques soient en place pour que toutes les options de politique puissent être opérationnelles. M. Cameron a obtenu un accord au sujet du maintien du Royaume-Uni dans l’Union Européenne, la campagne est désormais lancée dans le cadre du référendum qui se tiendra le 23 juin prochain.

En Chine, l’inflation accélère à +1,8% en janvier après +1,6% en décembre en rythme annuel, atteignant ainsi un plus haut depuis août dernier. Toutefois, il faut faire attention à l’effet des dates variables du Nouvel An chinois qui compliquent les comparaisons. Les prix alimentaires ont donc rebondi de 4,1% sur un an, une composante pesant lourd dans l’inflation chinoise. En janvier, les prêts accordés par les banques chinoises atteignent un niveau historique de 2 510 mds de yuans (344 mds€), soit quatre fois plus qu’en décembre. Ils augmentent donc de 16,3% sur un an après +14,3% en décembre. Les prêts accordés à l’économie réelle sont en hausse aussi de 14,6%, au plus haut depuis presque trois ans. Toutefois, ce sursaut est en partie motivé par des facteurs saisonniers, les banques d'Etat se montrant traditionnellement plus généreuses en janvier, juste après s'être vu attribuer leurs quotas de prêts.

 

LA SEMAINE EN BREF EN INTEGRALITE

 

Les commentaires et analyses reflètent l’opinion de CPR AM sur les marchés et leur évolution, en fonction des informations connues à ce jour. Les informations contenues dans ce document n’ont aucune valeur contractuelle et n’engagent pas la responsabilité de CPR AM. Elles sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos, et elles ne doivent pas être considérées comme telles à quelque fin que ce soit. Les informations contenues dans ce document n’ont aucune valeur contractuelle. Cette publication ne peut être reproduite, en totalité ou en partie, ou communiquée à des tiers sans l’autorisation préalable de CPR AM. Sous réserve du respect de ses obligations, CPR AM ne pourra être tenu responsable des conséquences financières ou de quelque nature que ce soit résultant de l’investissement.

 

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
CPR CROISSANCE DYNAMIQUE CPR ASSET MANAGEMENT Cyrille GENESLAY Mixtes Mondial Dynamique 201.36 M€ 2.30 % 0.26 %
CPR CROISSANCE REACTIVE CPR ASSET MANAGEMENT Malik HADDOUK Mixtes Mondial Equilibre 900.47 M€ 1.72 % -0.38 %
CPR CROISSANCE DEFENSIVE CPR ASSET MANAGEMENT Jérôme SIGNOLLET Mixtes Mondial Défensif 786.46 M€ 2.04 % 1.18 %
CPR SILVER AGE CPR ASSET MANAGEMENT Vafa AHMADI Actions Europe 1 046.78 M€ -10.91 % -11.63 %

Articles similaires

RESTÉE COLLÉE AUX ÉVOLUTIONS DU COURS D...

LA CITATION DE LA SEMAINE « L’esprit est tout le contraire de l’argent : moins on en a, plus on est satisfait » par Voltaire (1694-1778),...

08/02/2016 - Publié par ACTIS ASSET MANAGEMENT

Allocations d'actifs / Analystes et économistes

2016, IL FAUDRA ENCORE GAGNER EN RÉACTIVI...

A l’image de 2015, 2016 devrait être une année compliquée sur les marchés financiers. Les banques centrales vont continuer de distribuer les...

28/12/2015 - Publié par CPR ASSET MANAGEMENT

Allocations d'actifs / Analystes et économistes