Avant tout politique et non financière

Par Entheca Finance - une note sur le Brexit annoncé

25/06/2016 - Publié par ENTHECA FINANCE dans Marché Autre

Avant tout politique et non financière

La Grande-Bretagne a décidé de quitter l’Union Européenne. Les marchés financiers réagissent brutalement au réveil alors qu’ils avaient anticipé un rejet du Brexit et sont de ce fait fortement orientés à la baisse. La livre sterling a dans la nuit perdu 5% contre l’Euro ; le dollar s’est renforcé de 3% contre l’Euro qui pâtitsur la scène internationale du vote britannique. Le franc suisse s’est renforcé de 1% contre l’Euro. Un sommet européen aura lieu mardi 28 et mercredi 29 juin à Bruxelles ; une réunion entre la France et l’Allemagne aura lieu ce lundi à Berlin.

Nous vivons une crise avant tout politique et non financière. Les banques centrales sont présentes et agissent pour garantir la liquidité des actifs. Le choix du peuple britannique plonge le Royaume Uni dans l’inconnue ; l’Ecosse réfléchi à un nouveau referendum sur son maintien dans le Royaume Uni et l’Irlande du Nord à travers le Sinn Fein favorable au maintien dans l'UE, a appelé à un référendum sur une Irlande unifiée.

Nous attendrons dimanche 26 juin, le vote espagnol qui doit élire nouveau gouvernement, et le sommet européen de la semaine prochaine pour mieux appréhender les orientations prises par l’Europe. Cependant, il faudra a priori deux ans de négociations pour organiser la sortie de la Grande-Bretagne, dont les frontières d’ici là ne seront peut-être plus les mêmes qu’aujourd’hui. Autant dire que l’incertitude est grande et que des revirements de situation sont possibles. On peut légitimement prévoir un impact négatif sur la croissance européenne, qui sans être remise en cause, devrait être ralentie. Nous nous attendons à des échanges moindres et à une relocalisation de groupes internationaux qui avaient fait de l’Angleterre leur tête de pont pour l’Europe continentale. L’Allemagne, mais aussi le Luxembourg ou l’Irlande ont de fortes chances d’en bénéficier. La situation en Europe ne devrait avoir que peu d’impact sur les marchés émergents et aux Etats-Unis.

Notre exposition à la Grande Bretagne est limitée et nos fonds bénéficient de couverture de change Euro/GBP. L’exposition au dollar a été renforcée et immunise une partie des investissements.

Au sein du fonds Entheca Rareté, nous sommes positionnés sur des valeurs britanniques exportatrices et de qualité dont les perspectives ne changeront pas de façon drastique ; elles bénéficieront au contraire d’une livre sterling plus faible. Nos principales convictions telles que Reckitt Benckiser ou encore Compass Group sont en progression alors que les marchés sont en baisse. Nous sommes peu investis dans le secteur financier européen (banques et assurances) qui subit les plus fortes corrections. Nous avons également renforcé nos positions en franc Suisse avant le vote, par mesure de précaution.

Au sein des portefeuilles diversifiés, nous avions conservé un biais prudent sur la poche action à l’approche du Brexit en étant largement sous-pondéré en valeurs financières et en valeurs cycliques. Nous conservons cette prudence dans l’attente de la réponse que l’Europe apportera dans les prochains jours à cette nouvelle donne. Sur les marchés de taux, nous avions fait le choix de ne plus détenir d’obligations souveraines européennes mais de maintenir une détention d’emprunt souverain américain à 10 ans, ce qui permet de gagner à la fois sur les taux et la devise.

A très court terme, le Bund allemand peut apporter une protection mais elle ne nous semble pas fondée d’un point de vue économique (taux négatifs) ; en outre, les taux d’intérêt des pays périphériques (Italie, Espagne notamment) sont sources de perte car jugés par les investisseurs comme des actifs à risque.

En ce qui concerne notre poche crédit d’entreprise, nous avons allégé modérément la composante high yield et nous conservons nos titres Investment Grade qui vont profiter des achats orchestrés par la BCE (actifs éligibles au QE de la BCE depuis juin 2016). Même si à court terme, les obligations d’entreprises peuvent être impactées au niveau de leur valorisation en l’absence d’acheteurs à court terme, nous sommes confiants dans le portage positif qu’elles vont délivrer jusqu’à leurs échéances (duration courte au sein des portefeuilles).

Malgré le choc, l’action des banques centrales nous semble déterminante ainsi que les décisions politiques qui vont être prises dans les prochains jours. La volatilité va perdurer et nous pourrons saisir les opportunités d’investissement qui vont se présenter dans les semaines à venir.

Christophe Brulé - le 24 juin 2016

 

Avertissement : Ce document est fourni à titre d'information. Il ne peut être distribué ou reproduit sans l'autorisation expresse de la société ENTHECA FINANCE. Les données contenues dans ce document ne sont ni contractuelles, ni certifiées par les commissaires aux comptes. Les données chiffrées commentaires et analyses figurant dans cette présentation reflètent le sentiment d’Entheca Finance sur les marchés, leur évolution, leur réglementation et leur fiscalité, compte tenu de son expertise, des analyses économiques et des informations possédées à ce jour. Ils ne peuvent être considérés comme une offre ou une sollicitation de souscription, d’achat, de vente ou de prêt de valeurs mobilières ou autres instruments financiers et n’a pas vocation à servir de base à un quelconque contrat Ils ne sauraient constituer un quelconque engagement ou garantie d’Entheca Finance. Tout investisseur potentiel doit se rapprocher de son prestataire ou conseiller, afin de se forger sa propre opinion sur les risques inhérents à chaque OPCVM et sur leur adéquation avec sa situation patrimoniale et personnelle. Le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chaque client et est susceptible d'être modifié ultérieurement. Les performances sont réalisées sur la base de performances cumulées. Les performances depuis création sont des informations réservées aux clients professionnels au sens du Règlement Général de l'Autorité des Marchés Financiers. Tout investisseur ne répondant pas à cette classification ne doit en aucune manière tenir compte de ces informations. Toutes performances passées ne préjugent en rien des performances futures.

 

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.

Articles similaires

LA CORRECTION AU SEIN DU SECTEUR BANCAIRE ...

La solidité et la résistance des banques à l’échelle mondiale ont été remises en question ces dernières semaines. Alors que les actions et les...

17/03/2016 - Publié par NATIXIS GLOBAL ASSET MANAGEMENT

Autre / Avis d'experts

DES MARCHÉS ACTIONS ÉMERGENTS PROPICES ?...

Décembre 2015 La nervosité liée à la santé de l’économie chinoise a continué de se propager à travers le monde au cours du troisième trimestre....

07/12/2015 - Publié par HENDERSON GLOBAL INVESTORS LTD.

Autre / Avis d'experts