Arrêt de la baisse ?

Flash hebdomadaire des Fonds Finance SA du 25 mai au 1er juin 2012

31/05/2012 - Publié par FINANCE SA dans Marché Allocations d'actifs

Arrêt de la baisse ?

 

Après une longue phase baissière caractérisée par 8 semaines de baisses sur 9 possibles, les indices se sont offerts un timide rebond qui milite pour une phase de réflexion. Bien que les nouvelles ne soient pas spécialement rassurantes (Grèce, Espagne, chiffres macro économiques décevants), il semble que les marchés les aient intégrées et dès lors que la stabilisation entrevue la semaine dernière débouche sur un rebond correctif de la baisse enclenchée depuis mi mars.

En Europe, c’est l’Espagne qui s’est retrouvée sur le devant de la scène en raison des difficultés de son secteur bancaire. Le quotidien El Mundo rapporte que le gouvernement espagnol pourrait envisager de recourir au Fonds européen de stabilité financière (FESF) dans les semaines qui viennent pour renflouer son secteur bancaire dont les pertes pourraient atteindre 260 milliards d’euros selon l'Institut de la finance internationale (IIF).

La baisse des PMI  européens milite pour le rétablissement de la croissance mais les divergences sur les moyens d’y parvenir subsistent et le sommet informel des dirigeants européens aura permis de la confirmer avec le veto sans surprise d’Angela Merkel concernant la mise en place des eurobonds. Les Allemands, ne veulent pas en entendre parler tant que les états ne seront pas prêts à abandonner une partie leur souveraineté sur leur propre budget, ce qui ne semble pas le cas pour le moment en particulier dans le cas de la France.

Enfin, notons que l’institut GFK fait état d’un très bon moral pour les consommateurs allemands, alors que l’Insee indique celui des français a légèrement remonté en mai.

Aux Etats Unis, les données macroéconomiques ont été positives dans l’immobilier (ventes de logements et prix des maisons) et du coté du consommateur américain puisque l’indice de confiance du Michigan s’établit à son plus haut depuis octobre 2007. Les nouvelles inscriptions au chômage (370 000) sont ressorties conformes aux attentes et les commandes de biens durables hors transport (-0.6%) ont déçu.

En Asie, le Japon a vu sa note souveraine abaissée par Fitch, et a publié un nouveau déficit commercial en avril, à hauteur de 520mrds yens, soit 50mrds de plus que les attentes. En Chine,  les grandes banques pourraient ne pas atteindre leurs objectifs annuels de prêts pour la première fois depuis sept ans en raison d'une faible demande. Enfin, le PMI ‘flash’ manufacturier calculé par HSBC s’installe durablement sous la barre des 50 avec 48,7 pour le mois de mai.

Sur le marché obligataire, si le bund continue d’inscrire des records de faiblesses à 1.38%, force est de constater que la France s’est nettement distinguée avec un très fort recul du rendement de l’OAT 10 ans qui s’est inscrit à seulement 2.52%, dans la lignée de la confirmation du AAA français par Moody’s. Dans les pays périphériques, le BTP italien (5.65 %) ou le Bonos espagnol (6.29%) continuent d’être sous pression après leur envolée de la semaine précédente.

Du coté des devises, la faiblesse de l’eurodollar à 1.252 constitue de facto un élément positif sur le chemin de la croissance tant souhaitée par nos politiques, de même que le niveau du pétrole qui a reflué jusqu’à 106 $ pour le brent, soit 20$ de moins que le niveau atteint début avril.

 

FINANCE REACTION et FINANCE EUROPE :

Avec des hausses supérieure à 1% cette semaine, nos fonds n’ont pas démérité.  Nous avons profité de la volatilité sur certains titres pour effectuer quelques ajustements. Ainsi, nous avons cédé Carrefour alors que le titre était plutôt bien orienté à la faveur de la nomination effective de monsieur Plassat son nouveau PDG. Nous avons procédé à quelques allègements sur Alcatel après la présentation de son nouveau routeur, Bnp après l’achat à bon compte de la semaine passée et sur Inside Secure, en raison des difficultés rencontrées par RIM (Blackberry) son principal client. Nous avons procédé à quelques achats sur Finance Réaction à l’image de Danone un des premiers groupes alimentaires mondiaux qui devrait profiter du reflux observé sur les matières premières agricoles. Nous avons aussi intégré L’Oréal, qui a confirmé son profil de croissance tout terrain à l’occasion de la publication de son premier trimestre. Sur Finance Europe, dans l’agro alimentaire et pour les mêmes raisons que sur Danone nous avons acheté Ebro Food, le groupe espagnol décidé à devenir le numéro 1 mondial  des pâtes (Panzani, Lustucru) et du riz. Nous avons aussi acheté Cap Gemini victime d’une recommandation négative peu pertinente d’un broker de la place. Enfin, nous avons acheté un des leaders de la vente de pneumatiques par internet (Delticom), le groupe allemand devant bénéficier de la montée des achats en ligne sur ce segment comme ce fut le cas dans les pays nordiques.

Au terme de la semaine écoulée *notre exposition action  s’inscrit à 109% (-6%) pour Finance Réaction et à 106% pour Finance Europe (inchangé). Cette exposition correspond à une anticipation d’une orientation plutôt favorable des indices actions pour la semaine à venir, d’autant que les derniers sondages en Grèce font état d’une remontée de la Nouvelle Démocratie devant Syriza.

 

FINANCE PATRIMOINE :

En dépit du trou d’air enregistré en milieu de semaine, les indices actions parviennent finalement à engranger environ 1 %. Dans ce contexte, Finance Patrimoine progresse de 0.53% avec des contributions différenciées par catégories d’actif.

Sur le compartiment actions, toutes nos valeurs sont en hausse à l’exception d’Eos Imaging  (imagerie médicale) qui abandonne 7%. Nous avons allégé les Bnp achetées à bon compte la semaine précédente avec un gain de 8% sur cette opération.

Sur le compartiment obligataire, les perpétuelles bancaires logées dans le fonds Axiom continué leur recul à l’opposé de la BPCE qui s’est stabilisée, ainsi que de nos autres obligations. Nous avons même assisté à une hausse de 1.5% de l’OC Alcatel qui a bénéficié du parcours de l’action qui a progressé de 11% suite à la présentation de son nouveau routeur de cœur de réseau internet.  Afin de poursuivre notre politique visant à augmenter le « rendement embarqué » du fonds nous avons acheté l’obligation Wendel 2016 sur une base de 5.3% de rémunération.

Au final, et même si nous n’avons pas significativement fait évoluer* notre exposition action (44%) au cours de la semaine, il en sera dorénavant autrement. En effet, nous allons progressivement intégrer un nouveau processus de gestion à dominante quantitative, qui nous amènera à abandonner le stock picking sur les actions, pour nous concentrer sur les principaux indices boursiers et devises majeures.

 

 

 

 

 

 

 

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
EXPERT PATRIMOINE FINANCE SA Francois DELGORGUE Mixtes Europe Equilibre 16.68 M€ -6.91 % -7.83 %

Articles similaires

LES BRITANNIQUES VONT-ILS (SE) FAIRE LA M...

Le référendum sur le Brexit sera le facteur politique et économique le plus important de cette semaine. On retiendra d’abord que toute campagne...

21/06/2016 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS

Allocations d'actifs / Commentaires de marché

360 HIXANCE AM : REBOND DES PLACES EUROPÉ...

Les bourses européennes viennent de retrouver la semaine dernière leur niveau d’avant Brexit, preuve s’il en est que les mouvements de marché...

06/09/2016 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS

Allocations d'actifs / Commentaires de marché