51.9% soit...

FLASH HEBDOMADAIRE - 27 juin 2016 - CPR AM

28/06/2016 - Publié par CPR ASSET MANAGEMENT dans Marché Allocations d'actifs

51.9% soit...

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE : 51.9%

Soit le pourcentage de votants britanniques qui ont choisi de sortir de l’UE

 

 

LA CITATION DE LA SEMAINE

"Les négociations avec l’Union européenne commenceront avec le prochain Premier ministre (en octobre) et ce dernier prendra la décision d’activer l’article 50."

David Cameron après l’issue du référendum et la victoire du Brexit.

 

LES FAITS MARQUANTS

AUX ETATS-UNIS, les nouvelles commandes de biens durables baissent de manière inattendue en mai de 2,2% après +3,3% en avril, faisant craindre que l’investissement des entreprises continue d’être faible. Par ailleurs, l’indice de confiance des consommateurs de l’université du Michigan diminue et les perspectives reculent nettement. 

DANS LA ZONE EURO, les bons indices IFO et ZEW confirment que l’économie allemande reste robuste, avec des perspectives qui s’améliorent. D’autant plus que l’impact à court terme du Brexit ne sera pas suffisamment fort pour susciter des inquiétudes sur son évolution selon l’institut IFO.

AU ROYAUME-UNI, le Brexit l’a finalement emporté. David Cameron a annoncé qu’il démissionnerait une fois que le futur chef du parti conservateur serait choisi (implicitement le nouveau Premier ministre). Les dirigeants et responsables de l’UE se retrouveront mardi et mercredi à Bruxelles pour discuter des modalités de procédure et dresser une ligne directrice conjointe afin d’éviter un phénomène de contagion.

EN ESPAGNE, le PP de M. Rajoy est arrivé en tête des élections devant le PSOE. Le premier ministre est sorti renforcé de ce scrutin, scrutin qui a été marqué par les résultats décevants de Podemos et Ciudadanos. Les négociations et discussions se tiendront jusqu’au 19 juillet, au moins, avant une tentative de formation d’un gouvernement.

 

L'EVENEMENT DE LA SEMAINE

Les Britanniques ont voté en majorité pour le Brexit, on observe toutefois une forte disparité géographique quant au scrutin entre l’Angleterre et l’Ecosse, l’Irlande du Nord et Londres. Cette caractéristique risque d’avoir des répercussions politiques importantes dans les mois et années à venir. Le Premier ministre David Cameron a annoncé qu’il démissionnerait une fois que son successeur à la tête du Parti conservateur serait connu (sans doute en octobre), implicitement le prochain Premier ministre. Il a ajouté qu’il le laisserait activer l’article 50 qui constitue la base juridique permettant d’entamer des négociations afin de sortir de l’Union européenne. Vendredi, les marchés ont sans surprise réagi violemment, en rappelant la crise financière de 2008 avec un décrochage de 8,04% à Paris, de 6,82% à Francfort , alors que Londres ne rendait que -3,15%. A New York, le Dow Jones s’était replié 3,39%. Les incertitudes demeurent nombreuses sur le calendrier du Brexit, il va falloir de nombreuses réunions avant d’y voir plus clair, d’autant que la démission à l’automne de D. Cameron et la notification de l’article 50 au Conseil Européen par son successeur jettent encore un peu d’incertitude autour de cette procédure de sécession. Les marchés se tourneront vers le Conseil à Bruxelles jusqu’à mercredi soir pour en savoir un peu plus.

 

Les commentaires et analyses reflètent l’opinion de CPR AM sur les marchés et leur évolution, en fonction des informations connues à ce jour. Les informations contenues dans ce document n’ont aucune valeur contractuelle et n’engagent pas la responsabilité de CPR AM. Elles sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos, et elles ne doivent pas être considérées comme telles à quelque fin que ce soit. Les informations contenues dans ce document n’ont aucune valeur contractuelle. Cette publication ne peut être reproduite, en totalité ou en partie, ou communiquée à des tiers sans l’autorisation préalable de CPR AM. Sous réserve du respect de ses obligations, CPR AM ne pourra être tenu responsable des conséquences financières ou de quelque nature que ce soit résultant de l’investissement.

 

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
CPR CROISSANCE DYNAMIQUE CPR ASSET MANAGEMENT Cyrille GENESLAY Mixtes Mondial Dynamique 201.36 M€ 3.68 % 2.75 %
CPR CROISSANCE REACTIVE CPR ASSET MANAGEMENT Malik HADDOUK Mixtes Mondial Equilibre 900.47 M€ 2.88 % 1.54 %
CPR CROISSANCE DEFENSIVE CPR ASSET MANAGEMENT Jérôme SIGNOLLET Mixtes Mondial Défensif 786.46 M€ 2.31 % 1.73 %
CPR SILVER AGE CPR ASSET MANAGEMENT Vafa AHMADI Actions Europe 1 046.78 M€ -10.09 % -9.37 %

Articles similaires

2016, IL FAUDRA ENCORE GAGNER EN RÉACTIVI...

A l’image de 2015, 2016 devrait être une année compliquée sur les marchés financiers. Les banques centrales vont continuer de distribuer les...

28/12/2015 - Publié par CPR ASSET MANAGEMENT

Allocations d'actifs / Analystes et économistes

PLUS LA SITUATION ÉVOLUE...

Malgré tous les événements qui se sont produits en 2015, certains estiment que cette année revêt une importance historique limitée. L’année a bien...

11/01/2016 - Publié par NATIXIS GLOBAL ASSET MANAGEMENT

Allocations d'actifs / Analystes et économistes