Les 5 erreurs à éviter quand on veut placer son argent

Optimiser ses placements

18/11/2014 - Publié par OPCVM360 dans le dossier : Optimiser ses placements

Les 5 erreurs à éviter quand on veut placer son argent

Le placement rêvé : 10% par an et sans risque. Ne vous y fiez pas : à l’heure actuelle et notamment dans un environnement de taux bas, cela n’existe pas. Si quelqu’un vous le promet, fuyez ! Pour éviter de se faire avoir si vous avez de l’argent à placer , nous avons répertorié les 5 erreurs les plus classiques à éviter si vous ne voulez pas qu’un placement financier en or se transforme en mirage.

1/ Ne pas choisir la durée du placement

Le temps c’est de l’argent, certes, surtout pour préparer votre retraite. Encore faut-il bien choisir la durée de votre investissement. Si vous démarrez en bourse, il est vital d’utiliser de l’argent dont vous n’avez pas besoin. Si vous prévoyez un gros achat dans les prochains mois il vaut mieux ne pas s’aventurer sur des placements volatils. En cas de retournement du marché, vous risquez d’entamer votre capital et de ne pas pouvoir réaliser votre projet, que ce soit un voyage ou bien un achat immobilier.

2/ Le mythe du tuyau...souvent percé.

L’homo boursicotus (le boursicoteur) est souvent irrationnel : il peut décider en quelques secondes d’investir plusieurs milliers d’euros… sur une simple recommandation faite par son médecin, son voisin ou encore un lointain cousin. Prenez le temps d’analyser le placement qui vous est proposé, d’y réfléchir et d’en maîtriser les risques. Faites-vous votre propre opinion avant de franchir le pas.

3/ Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier

 

Que ce soit dans la pierre, dans les actions ou encore les œuvres d’art, mieux vaut diversifier. Tout marché peut être pris dans une bulle spéculative. La tentation est forte de profiter au maximum de l’engouement, que ce soit les valeurs internet au début des années 2000 ou encore l’immobilier en Espagne plus récemment… avant que la bulle n’éclate. Le remède : diversifier autant que possible ses placements, avec par exemple un tiers de vos placements en épargne, un tiers en actions, un tiers en immobilier.

4/ Ne pas comprendre le placement proposé

Assurez-vous de toujours comprendre ce qui vous est proposé. Envisagez le pire et soyez conscient des risques de perte maximale en testant tous les scénarios de marché, même les plus improbables. Lisez bien les petites lignes des contrats et faites-vous expliquer les conditions spécifiques. N’hésitez pas à faire appel à un vrai professionnel.

5/ Ne pas vérifier la performance

“Je me suis enrichi en vendant toujours trop tôt”. Cette maxime, attribuée à John Pierpont Morgan, reste d’actualité. Prenez soin de vos investissements. Dès que les objectifs sont atteints prenez vos bénéfices car les arbres ne montent jamais jusqu’au ciel.