Développer son patrimoine grâce aux SCPI

05/05/2015 - Publié par OPCVM360 dans le dossier : SCPI

Développer son patrimoine grâce aux SCPI

Développer son patrimoine reste une préoccupation universelle. Pour ce faire, un particulier devra maîtriser son environnement juridique, fiscal et financier. Un grand nombre de solutions existe, encore faut-il identifier les plus adaptées. Pour consolider durablement son patrimoine, il sera alors recommandé à un investisseur d’opter pour une solution qui s’inscrit dans le temps. Une stratégie patrimoniale pérenne devra alors être privilégiée. Actuellement, le climat économique favorise l’investissement en parts de SCPI. Le dynamisme du secteur immobilier ainsi que les taux d’emprunt historiquement bas permettent d’accélérer le développement d’un patrimoine.

 

L’acquisition de parts de SCPI permet de se constituer un patrimoine dès 5 000 €. Il permet donc à tout investisseur, quel que soit son profil, d’augmenter ses avoirs. L’acquisition de parts présente l’avantage de diversifier le patrimoine de l’investisseur. En effet, grâce à leur stratégie de conquête, la société de gestion permettra à l’investisseur-associé de varier son patrimoine par nature ainsi que géographiquement.

 

Les SCPI présentent un rendement supérieur à 5 %. L’associé bénéficie alors d’une rente dans le temps, lui permettant alors de capitaliser. Ces revenus lui permettront alors de préparer un projet sous-jacent ou d’apporter un complément de revenu au moment de la retraite.

 

Un investissement en parts de SCPI pourra s’effectuer comptant ou à crédit. Pour optimiser sa fiscalité et profiter de l’effet du levier du crédit, il sera alors conseillé à un investisseur d’opter pour un financement à crédit. En effet, l’effet de levier du crédit induira qu’une partie de l’emprunt soit financée par les loyers perçus de l’investissement. Un effort d’épargne, de la part du nouvel associé, sera alors attendu pour compléter les mensualités. De plus, en optant pour ce mode de financement, l’investisseur-associé profitera d’une déduction des intérêts sur les revenus fonciers perçus. Le développement du patrimoine sera donc financé, en grande partie, par l’emprunt. À terme, deux solutions s’offriront alors à l’associé. Soit il décide de revendre ses parts et réalisera une plus-value, suite aux différentes revalorisations foncières et locatives. Soit il décide de conserver ses parts. Plus la durée de conservation des parts augmente, plus la valeur de son portefeuille de parts augmente. Cet investissement représente alors une excellente opportunité pour développer un patrimoine à frais réduits. En cas de revente des parts, l’investisseur pourra alors choisir de réinvestir sur un support différent. L’investissement en parts de SCPI apparaîtra alors comme un moyen de développer son épargne.

 

Yoann Haslé